Le contraire du rebrousse-poil

Que mes lecteurs m’excusent, mais je suis las ces temps. Plein d’énergie et de bonne humeur, mais las de suivre cette bourse qui n’exprime que l’ennui. Donc pas trop envie d’écrire et de rabâcher toujours les mêmes choses. Las de constater que la seule chose qui compte, c’est la FED. On se fout de tout en fait. Que les chiffres soient bons ou mauvais, on s’en balance complètement. Et comme je vous l’écris depuis des mois, on marche sur la tête. L’économie ne va pas trop bien, donc la bourse monte grâce au soutien des banques centrales. C’est ce qui s’est passé toute cette année. Et depuis trois jours la bourse baisse un peu… A en croire le théâtre des grands guignols, nos économies se portent de mieux en mieux. Surtout aux Etats-Unis d’ailleurs. Donc ça baisse un peu. Logique non? On a peur que la FED réduise ses achats de titres de dettes. Le monde à rebours en somme.

Durant toute cette année, les commentaires ont été prudents. L’été dernier, cet automne, tout le monde attendait LA correction qui aurait dû avoir lieu. Il n’en a rien été. Les marchés se sont envolés. Et maintenant pour 2014 quoi de neuf docteur? J’ai assisté à quelques meetings organisés par nos banques ces dernières semaines. En cœur, elles nous prédisent une toute belle année 2014. Elles basent leurs prédictions sur l’état de nos économies. Les USA progressent et la zone Euro se remet peu à peu, certes toujours avec un « léger » problème d’endettement et de chômage, mais au moins le spectre d’un effondrement soudain n’existe plus. En même temps, et notez bien que ce n’est que mon avis perso, mais là je n’y comprends plus rien! Car si vous avez lu mes lignes, je viens d’écrire qu’en fait, l’état de nos économies, on s’en fout complètement puisque seule l’action des banques centrales compte. Et principalement la FED… Donc en résumé, les banques se basent sur des FAITS, sur des analyses financières, pour établir leurs prévisions alors que le seul instrument valable digne d’émettre des prédictions est… une boule de cristal! Que fera le duo fou qui dirige la FED jusqu’à Noël????? De là à dire que les banques n’ont pas bien compris comment ça marche… Nooooon j’oserais pas.

Donc pour 2014 disais-je… Reprenons voulez-vous? Si j’en crois les stratèges, les actions vont monter. On en est tous convaincus. Donc si je suis la logique qui est la leur, ben ça devrait baisser. La bourse agit rarement comme on le prédit, surtout si l’on se base sur des FAITS ou analyses qui ont servi dans le passé mais qui ne servent à plus rien de nos jours. Et si je poursuis, moi qui étais hyper-bullish sur les actions jusqu’à l’été dernier alors que tout le monde disait qu’il fallait adopter un profil prudent, je ne change pas d’un iota ce que je martèle depuis des mois. Entrer dans la danse à de tels niveaux, c’est accepter de jouer à la roulette russe. Un coup ça marche, un coup ça foire. Ultime rappel pour ceux qui croient vraiment (rassurez-vous je respecte les avis opposés) en une reprise de la croissance puissante et durable. Le PIB, vous savez comment il se calcule? Un des éléments qui compose son calcul, c’est la dépense des ménages. Et vous avez tous lu comment les Américains dépenseront bien leur argent d’ici à Noël. Ils dépenseront beaucoup (on peut leur faire confiance ils ne savent faire que ça)… et surtout l’argent qu’ils ont emprunté à taux pas cher du tout. Donc cette croissance-là, c’est du vent. Elle est artificielle. Elle n’est basée sur rien. Peut-être le dernier moment pour s’afficher cela devant les yeux tous les matins en se brossant les dents. Nous sommes au milieu d’une oasis et l’eau y est fraîche. Mais juste derrière, c’est l’expression du désert et de sa fournaise qui nous attend.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
porta. sed Aenean eget vulputate, efficitur.