On ne change pas une recette qui ne marche pas

La bourse? C’est bon elle en a terminé avec le yoyo. Enfin pour le moment. Ces dernières semaines n’ont été que la copie conforme de tout ce que nous connaissons depuis bien longtemps. Le marché est schizophrène. On s’affole pour un rien. Ok la Russie ce n’est pas rien. Mais en même temps, de la chute du rouble et le fait que la Russie plonge en récession, ça nous change énormément la vie pas vrai? On s’en fout complètement. Comme les Neuchâtelois s’en foutent complètement que Uber ait débarqué à Genève et que les chauffeurs de taxi rencontrent pour la première fois quelqu’un qui ose remettre en cause leur atelier protégé.

Inutile de vous faire du mouron pour rien. 2015 sera excellente pour la bourse. La BNS contribue maintenant très officiellement à sa manière à la fuite en avant en offrant des taux négatifs. La FED a fait son travail. La BOJ fait le sien. Les Chinois ont baissé leurs taux. La BNS s’exécutera après avoir englouti la dinde du réveillon et la BCE entrera tout soudain en action. D’ailleurs, en cette période de fêtes, mon âme se veut un peu plus sensible. Je suis touché de voir comme tous ces instituts agissent de concert, en toute fraternité, la main sur le cœur. Donc oui les actions continueront de bien performer, hormis bien sûr quelques sautes d’humeur auxquelles nous n’arrivons pas à nous habituer. En même temps, ça donne du fun quand tout à coup ça déménage non?

Donc pour 2015 les obligations vous oubliez. Les taux resteront à la cave sauf la FED qui les remontera peut-être éventuellement de 0.000001% pour pouvoir juste dire qu’elle fait ce qu’elle a dit qu’elle ferait. Surveillez bien le pétrole. A n’en pas douter tout prochainement un buy. On en a besoin pour vivre. Donc ça va remonter graduellement car on ne va pas soudainement tous vouloir en même temps s’acheter une Tesla ni faire pousser une forêt dans notre jardin pour chauffer au bois.

Ensuite on continuera de regarder tout autour de nous. La France continuera de se plaindre et de rester engluée sur place et les pestiférés poursuivront leur « essor ». Le chômage se réduira drastiquement grâce à la croissance, passant pour les jeunes de 52% à 51.98%. J’en suis ravi. Et pendant ce temps… tic….tac…tic…tac… les dettes étatiques continueront de tourner, d’augmenter, et personne n’en touchera mot. On s’en fout. Avec des taux pareils et vu qu’on ajoute du pognon via les banques centrales qui fonctionnent selon le seul mode économique encore valable, c’est-à-dire Ponzi, il n’y a aucune chance qu’on change quoique ce soit. Ecoutez d’ailleurs le message adressé toujours plus fort à Berlin. Il dit: « Mais arrêtons l’austérité et délions le cordon de la bourse! ». En clair, on veut encore plus d’endettement! Pas moins. Les réformes entreprises??? En fait… de quelles réformes parle-t-on… j’ai dû rater un volet du feuilleton.

La seule bonne chose qui me soit arrivée cette année mis à part l’évolution des actions, c’est à n’en pas douter le prix à la pompe. Ça me troue un peu moins le porte-monnaie quand je fais le plein. Et que j’ai aussi pu dégotter des billets pour le concert d’AC/DC. Car pour 2015, pour ceux qui recherchent un peu d’adrénaline, c’est du côté de Zürich les 5 et 7 juin que ça se passe. Car si vous comptez sur les marchés pour animer votre quotidien, vous avez meilleur temps de prendre un gros somnifère. Léthargie quand tu nous tiens…

Fidèles lectrices et lecteurs, vous me pardonnerez de moins m’exprimer sur ce blog. L’actualité économique en ce moment c’était comme le télex à l’époque. Une fois qu’on avait tapé tout son texte et que la bande perforée était prête, il n’y avait qu’à l’enfiler et la laisser défiler tranquillement. Aucune chance qu’elle déraille. Sauf peut-être une grosse panne de courant…

De joyeuses fêtes à vous. Mangez bien. Reposez-vous bien. Et à très bientôt pour une nouvelle année qui en principe devrait être parfaitement emmerdante …

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!