Dérapage contrôlé

Je me fais silencieux ces temps car en fait, il n’y a rien à dire sur ces marchés schizophréniques. Il n’existe aucune règle et personne ne sait de quoi demain sera fait. On continue d’avancer à tâtons, à l’aveugle, avec des prédictions qui s’appliquent à la journée de trading en cours. Plus on ne peut pas dire. Draghi devrait intervenir aujourd’hui et, comme d’habitude, il ne se passera rien. Peut-être ses dires influenceront les marchés dans un sens ou dans l’autre. Mais de toute façon ce sera un effet à très court terme. Que voulez-vous qu’il dise après tout? La Chine est en train de se rétamer les gencives dans un sac de riz. L’Europe ne sait pas où elle va et continuera à se fourvoyer dans la médiocrité. Quant à l’Amérique, on ne se passionne plus que pour une chose. C’est le jeune prometteur Donald qui sera président ou quoi???

Du côté des marchés il ne se passe absolument rien. On reste scotché beaucoup trop haut la tête en bas. Pour le moment le piton nous tient en lévitation au-dessus du vide et c’est tout. Tant que ça tient, rien ne bougera. Et comme le pétrole est toujours bon marché, le ravitaillement en nourriture est toujours assuré par hélicoptère. Donc on reste suspendu à la corde et on regarde ce petit manège qui ne tourne plus. On change parfois le tenancier pour tenter de relancer la machine mais rien n’y fait. Le manège ne tourne plus.

On dit souvent qu’une phase boursière haussière reste le précurseur d’une reprise économique significative. Or cette fois-ci il n’en est rien. Les économies font du surplace et la croissance n’existe plus que dans les livres, pas dans le réel. Aucune idée où tout cela nous mènera. Nous sommes englués dans un marais. Nous ne coulons pas mais nous n’en sortons pas non plus.

En fait nous sommes juste débiles de tenter de nous passionner pour un sujet qui devient juste has been. Tout est tellement pourri que je vais peut-être me décider de trouver un autre sujet qui m’apporte quelque chose. En fait, je me retrouve comme un collectionneur de voitures anciennes qui dorment dans un garage. Chaque jour, durant un certain temps, j’arrive à me passionner de ces belles carrosseries. Mais arrive un jour où je passe à côté pour prendre mon vélo sans même les voir. Tant d’énergie morte qui ankylose mon garage. Il est peut-être temps que je change le sujet de mes billets, que j’ouvre mon horizon sur des sujets un peu plus passionnants. C’est peut-être la bonne résolution à adopter car je ne vois pas ce qui ferait évoluer nos économies durant quelques dizaines d’années, sauf si d’aventure tout venait à se péter la figure suite à un choc.

 

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
odio mattis ut tempus non venenatis, dapibus tristique