Prévisions météo: beau et chaud!

L’été n’en a pas terminé avec nous. La fin de semaine s’annonce très chaude et nous avons tout pour nous réjouir malgré le temps tout pourri de ce matin. Car ce matin, c’est bien la seule chose qui nous permette de nous montrer joyeux. Heureusement que l’ambiance maussade des marchés boursiers n’agit pas sur le temps en fait. On se contente comme un peu…

Alors aujourd’hui c’est la panique générale. On se rend compte que rien ne va plus. Bientôt, on déposera devant votre porte non seulement vos briques de lait, mais on vous offrira en sus un baril de pétrole pour chaque litre de lait commandé. Les matières premières? A la cave. Les bourses asiatiques? Au sous-sol – 78. L’Europe? C’est presqu’aussi pire et ça continue de descendre assez sec. Tout le monde a peur. La Chine cale, ment, tergiverse, trafique ses chiffres depuis si longtemps. Cette période a duré un moment. Mais là c’est terminé. Car à la fin, à force de fourguer la merde sous le tapis, la bosse devient tellement grande qu’on finit par se prendre les pieds dedans.

La FED ne montera pas ses taux. Et si vous lisez ce blog, vous savez que je l’écris depuis longtemps. Les QE américains n’ont pas fonctionné. Car à l’heure actuelle, j’entends encore et toujours le discours maintes fois répété de Bernanke qui disait que la croissance était « molle à modérée ». Ça veut dire quoi? Ça voulait dire qu’il y a 5 ans déjà la croissance américaine était au point mort. Aujourd’hui? Elle est toujours au point mort. L’inflation souhaitée? Elle n’existe pas. Alors bien sûr il y a le chômage qui s’est résorbé. Alors du pourcentage publié, vous savez aussi ce que j’en pense. Il y a « emplois » et « véritables emplois ». Tout est trafiqué. Tout ce qu’on nous communique à ce niveau-là n’est qu’un discours de propagande. Et là je n’ai qu’un mot à dire aux Chinois. Il n’y a pas que dans les industries que vous avez copié l’Occident. Vous avez également copié son modèle de gestion désastreux de « croissance » et vous avez encore su parfaitement nous copier en apprenant à bien mentir.

Draghi a aussi lancé un QE. Sauf qu’en Europe, même en trafiquant aussi les chiffres, eh ben on n’arrive pas à faire descendre le taux de chômage. Même en pougnant le max du max. La croissance? Si si elle viendra… comme aux States. On nous l’avait promise il y a 5 ans. Donc sûr que dans 5 ans ça ira aussi mieux en Europe. Avec un chômage en nette reflux soyons en rassurés. C’est François qui nous le promet… Et si c’est François, qui le dit, c’est que c’est vrai!

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
venenatis ipsum accumsan justo fringilla efficitur. porta. dictum Praesent