Respirez fort, ça replonge!

Ça y est c’est déjà reparti. Le rebond éphémère appartient déjà à l’Histoire. Nous n’avons pas encore vécu la fameuse phase de capitulation qui clôture chaque période de baisse. La phase de capitulation est représentée par quelques jours de baisse très intensive, où tout et n’importe quoi est vendu, à n’importe quel prix. Cette phase se trouve encore devant nous. A présent, les marchés repartent à la baisse après avoir pourtant ouvert dans le vert.

Draghi a parlé. Ça ne suffit pas. Abe en veut plus. Ça ne suffit pas. La Chine dit qu’elle va un peu mieux mais un peu mal aussi et qu’ils font des efforts pour la monnaie. Ça ne suffit pas. Les politiques européens ont voulu rassurer les marchés quant à la santé des banques. Ça ne suffit pas. Les gugus qui pompent le pétrole s’asseyent ensemble pour prendre le thé. Ça ne suffit pas. Un cessez-le-feu signé avec Bachar le terrible est sous toit. Ça ne suffit pas. Cameron dit que pas de Brexit finalement. Ça ne suffit pas.

Reste notre Mère à tous. Seul un discours appuyé de Yellen couplé à une baisse des taux adossée à un QE gigantesque entretiendront l’espoir. Et même ça, ça n’est pas sûr que ça suffise.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!