En route vers les sommets

| Billet invité | Cela prendra encore un peu de temps, mais on y arrivera. Si l’on se retourne un tant soit peu sur ces dernières semaines, on constate deux choses. La première, c’est qu’une saine correction a été opérée sur les marchés boursiers. La deuxième, c’est que la reprise est en marche depuis une dizaine de jours.

Comme il y a suffisamment de grands spécialistes qui adorent vivre dans le passé en commentant toujours le résumé du jour d’avant, vous me permettrez d’aborder l’avenir. D’accord moi je n’ai fait aucune étude en quoi que ce soit, donc à priori je n’y comprends pas grand chose. C’est dingue mais en fait… prédire l’avenir… pourquoi n’y a-t-il que les illuminés comme moi qui osent tenter des prévisions? Car ce qui m’intéresse et qui me passionne reste demain d’une part, et d’autre part j’aime bien être à contre-courant des tendances. C’est en fait comme sur une plage française en plein mois d’août. Je préfère rester un peu en retrait et manger une bonne glace à l’ombre d’un arbre plutôt que de goûter à ce touche-linge-collant que je ne supporte pas.

En clair et très bref, les bourses ne peuvent plus que monter à présent (je rigole tout seul car je suis de bonne humeur et qu’ensuite j’avais annoncé cette correction en mars déjà). Bien sûr, elles pourront peut-être encore éventuellement une fois ou deux ou trois plonger super pire en raison du menu d’été traditionnel que nous sert l’Europe année après année… Un peu de Portugal, un peu de Grèce, un peu d’Espagne peut-être. Juste pour apeurer tout le monde. Malgré ces rechutes passagères toujours possibles, la bourse montera inévitablement pour deux raisons:

1. Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas remarqué, l’économie américaine is back on track. Elle progresse, l’immobilier s’envole et le chômage régresse peu à peu. Point barre.
2. L’Europe a touché le fond, qu’on le veuille ou non. Pour la croissance on repassera, mais elle a touché le fond.

Et puis il y a toujours et encore les banques centrales qui tournent à plein régime (non vous ne croiserez ni Bernanke ni Draghi sur les plages cet été). Eux ils ont du boulot. Peu à peu, ils répèteront avec toujours plus d’insistance qu’ils cesseront d’aider les économies lorsqu’elles se seront véritablement reprises. La réalité est toute autre. Ils ne peuvent plus cesser leur aide. Car en fait le problème n’est pas de soutenir l’économie (ça c’est ce qu’ils nous disent), le problème se situe principalement dans le refinancement de la dette fédérale américaine. Bernanke ne pourra plus jamais cesser d’imprimer des billets! Donc les bourses monteront, et les taux resteront très très très bas durant encore de nombreuses années. Une augmentation des taux rendrait le poids de la dette américaine simplement insupportable.

Reste l’or… Oui je suis d’accord il se fait proprement défoncer la tronche depuis plusieurs semaines. Et pourtant il convient de l’acheter, de l’accumuler. Les mêmes bourreaux qui prédisaient le prix de l’once à USD 2’000.00 en fin d’année nous disent maintenant qu’il sera de USD 200.00. Ah les grands analystes… Peut-être sont-ils fatigués en fait. Bonnes vacances à eux! Et sur les plages françaises cela leur fera du bien, surtout s’ils croisent François et ses rassurantes idées sur l’avenir. Jamais vu un président aussi débile que ça. Le seul président à avoir prédit des réformes sans toucher à rien… Heureusement qu’il ne joue pas au foot donc insélectionnable pour la prochaine coupe du monde. Le pauvre risquerait de ne pas comprendre dans quel but il doit marquer…

Oubliez les dettes des Etats. Elles reviendront suffisamment tôt sur le devant de la scène, d’ici à quelques années seulement. Car avec la croissance économique qui se dessine ces prochaines années (les Etats-Unis marcheront fort et l’Europe sortira peu à peu de sa léthargie), l’avenir à moyen terme sera simplement radieux. Ensuite on reparlera des dettes souveraines et là tout partira en couille. C’est là qu’il conviendra d’avoir amassé un peu d’or…

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!