Et on nous dit que ça va monter encore ?

Je viens de lire un chiffre qui me fout les jetons: 3%. Même si j’adorerais que ma banque me crédite ce pourcentage sur mon compte épargne, il ne s’agit pas de cela. 3%, c’est le pourcentage de « réussite » de ceux qui nous prévoient les retournements de marchés. Autant dire que l’on est à peu près tout le temps faux. C’est rassurant de constater que même ceux qui sont soi-disant au courant, ceux qui savent, en fait ils ne savent à peu près rien.

2019 est déjà loin et pourtant on semble vouloir repartir sur les mêmes bases. Pour faire simple, mis à part Boeing qui reste empêtré avec une carriole d’avions dont l’avenir se situe plutôt dans une déchetterie que dans le ciel, tout le reste monte. Tout est très haut mais tout continue de monter. Et ne comptez pas sur moi pour vous dire jusqu’où ça ira car comme tous les autres j’ai à peu près tout faux depuis très longtemps. 2020 sera en plus marquée par la réélection de M. Trump, président de la Terre, que rien n’arrêtera. Ce mec, décrié, limite un peu fou, limite dictateur, ne connaît que deux mots qui le guident: succès et pognon. Trump échoue régulièrement. Mais plus il échoue, plus ça le renforce dans sa soif de succès. Si l’on en croit les statistiques, l’année de l’élection aux Etats-Unis est forcément une bonne année pour la bourse. Alors on espère… ça ferait juste la 12ème de suite depuis le début du crash des subprime en 2008, mis à part 2018 qui était un peu en-deçà. Donc on va croiser les doigts et conserver tout ce qu’on peut dans les marchés en espérant que ça tienne, en nous remettant au Tout-Puissant comme seule certitude. Avouez que ça ne fait pas beaucoup.

La résilience des marchés semble tout bonnement indestructible. L’Australie brûle, on s’inquiète toujours davantage du climat, on assassine un général, on s’envoie des missiles sur la tronche, on fait péter un avion rempli de passagers, on paralyse la France par des grèves, l’Angleterre tente de sortir de l’Europe, Harry se casse aux States…. Même pas peur ! La bourse s’en fiche complètement. Elle ne fait que monter alors que les taux restent au plancher et que les banques suisses s’apprêtent à encourager leurs clients à acheter des matelas SANS rembourrage pour stocker leur cash.

Je ne sais pas trop quoi penser de tout ce merdier. Rien ne semble aller et pourtant tout va bien. Et si même les Chinois et Américains semblent vouloir s’entendre, je ne vois toujours pas ce qui ferait dérailler ces marchés avec en plus des taux zéro. L’or continue quant à lui de bien se tenir comme un petit garçon très bien éduqué et les monnaies sont aussi volatiles qu’un… Boeing Max cloué au sol. Cqfd, sauf peut-être la pound qui devrait baisser encore ses taux pour s’affaiblir. Mais qui se fiche encore du sort des Anglais ? La seule chose qui compte, c’est que Liverpool gagne le championnat et que la production de Guinness soit assurée.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
ut nec quis, leo diam at ut ut consequat. quis