On va tous mourir ou quoi ?

Je ne sais même pourquoi je prends encore la peine d’écrire encore, de plus en plus rarement, car c’est toujours la même chose. Les marchés sont scotchés tout en haut de l’échelle et comme depuis 2-3 ans, elle vacille, mais ne tombe pas. Il y a toujours un con en bas de l’échelle qui, à un moment donné, trouve un pote pour l’aider à la redresser. Mais on ne monte presque plus. Le baril est aussi vivace qu’une chenille. L’or se prend pour la Reine. Les monnaies ne foutent rien et le Bitcoin – qui se souvient encore de ce truc que personne ne comprend ? – peine à ne pas s’effondrer davantage. On se réjouit de Libra. Je sais c’est différent car il y aura des régulateurs qui sont en plein travail. Ça promet. Pas sûr que le système tolère qu’on se passe des banques un jour.

Les deux cinglés qui font le plus parler d’eux, les frères jumeaux aux cheveux oranges, s’arrangent pour occuper les journalistes. Devenir journaliste est vraiment devenu un métier has been puisqu’on ne peut bientôt plus rien parler d’autre que de ces deux abrutis. Un dit cela, l’autre fait ceci, un se contredit, l’autre aboie puis embrasse. Comme dirait l’autre à la fin d’une longue séance au bureau qui s’éternise, après s’être longuement endormi et qu’il faut décider quelque chose, on se réveille pour le vote et on dit: « on fait comme on a dit ». Et personne ne sait ce qu’on a décidé.

Je crois qu’il n’y a déjà plus rien à dire. Ça va secouer au CS ces prochains temps et je ne m’étonnerais pas que la presse, plutôt que de savoir ce que va faire Rohner avec les abrutis qui ont fliqué leur futur ex banquier star, préfère relater la problématique des deux arbres plantés indument chez Thiam. Ça c’est de l’info. Ce qu’on ne sait pas, c’est si des oiseaux se posent dessus avec sur leur dos des caméras de surveillance et qui les a équipés.

L’actualité ces prochains temps ? Alors il y aura Trump, Johnson, la guerre ou pas avec les Chinois et Credit Suisse. Côté bourse ? On ne touche rien et on encaissera les dividendes au printemps prochain. Du côté des Etats ? On continue à s’endetter un max pour boucler le budget de fonctionnement et à recevoir de l’argent en empruntant. Mme Lagarde ? Elle va faire comme son prédécesseur. Racheter toutes obligations sur le marché et imprimer des billets. Et dire qu’on va la payer pour faire le job alors qu’il n’y a qu’à faire la même chose tous les mois. Y a pas un algo qui pourrait faire ça tout seul ?

Reste à vous souhaiter un bon automne, un bon hiver et un bon printemps. A rythme où tout va, je vais écrire ma prochaine chronique à fin mai, lorsque les océans seront montés de 4 mètres et qu’il y aura des palmiers sur le Cervin…

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
sem, Aenean sed neque. elit. mi,