Plein d’affolement pour… pour quoi ?

Vraiment trop trop drôle tout ce qu’il se passe depuis quelques mois. Un jour c’est sauve-qui-peut, un jour c’est on-fonce-dans-le-tas et on achète le marché. Les événements qui se succèdent… pardon je corrige…. Les non-événements qui se succèdent ne m’inspirent absolument pas. J’ai bien fait de profiter de mon sapin de Noël et de ses chocolats pour ensuite aller goûter la poudreuse en montagne. Vous souhaitez du croustillant ? Beurk vous allez être déçus…

On parle encore du Brexit. On s’en fout complètement. On parle du pétrole qui fait le yoyo. On s’en fout encore. On parle du mur de la honte ? On dira que ça occupe les sénateurs américains et surtout Trump. Comme il est incapable de faire deux choses en même temps, il nous fiche la paix avec le reste. Les bourses ont corrigé ? Ah oui il paraît que c’était massif, un bain de sang total, et que tout le monde a décidé de décéder. Le Dow a quand même perdu 12% et des poussières depuis ses plus hauts. C’est vrai que c’est EPOUVANTABLE. Les plus riches sont devenus à peine moins riches. Mais vrai que la nouvelle me rend très triste. Pensez donc… Le Dow pointait à 7’000 points il y a 10 ans. Il est à 23’500. Donc comment dire… les 12% de « correction » vus sur 10 ans c’est… peanuts ! Sauf pour ceux qui ont acheté l’indice juste avant la correction. Mais pour ceux qui ont acheté il y a 10 ans et qui depuis se sont passionnés pour la reproduction des papillons et qui n’ont pas ouvert un seul journal depuis, je crois qu’ils peuvent sans autre ajouter une autre passion dévorante à leur quotidien.

Autre sujet qui a passionné c’est les banques centrales. La FED revient au pas. Elle normalise quelque peu sa politique mais elle n’en fera pas trop. La BCE regarde et ne fait rien. Elle ne peut de toute façon rien faire. Et la BNS on n’en parle simplement pas. Hier on se passionnait encore pour les taux américains. C’était la fin du monde lorsque le rendement du 10 ans avait dépassé le 3%. Today on est à 2.6%. Comme c’est passionnant et comme tous ceux qui se sont affolés à ma place en se jetant dans un lac gelé ont bien fait. Moi j’avais gardé ma place au sauna et j’en ai bien profité.

Que nous souhaiter pour 2019 ? A vrai dire je n’en sais strictement rien. Que les technos corrigent et continuent de corriger est une bonne chose. Il y avait de l’excès. Et comme tous ces trucs ne servent à peu près à rien, je ne vois pas comment ils pourraient rebondir. Regardez Apple. C’était la révolution avec l’iPhone. Apple a révolutionné le monde pendant 10 ans. Mais maintenant et depuis des ANNEES, les seules améliorations qu’ils proposent et pour me montrer gentil, ce sont des améliorations ESSENTIELLES comme… la durée de vie de la batterie ? Les pixels qui augmentent ? Comme c’est excitant. Bref et de ce côté-là, avec en sus la mort de Facebook que j’annonce d’ailleurs depuis des lustres, on se trouve simplement dans un marché has been. Un peu comme quand on tentait de maintenir une fabrique de machines à tricoter dans le Val-de-Travers alors que les mêmes étaient construites pour 1000 fois moins cher en Chine…

Le seul sujet au niveau économique qu’il conviendra de suivre c’est le match de tennis entre la Chine et les States. Pour le moment, tout le monde perd. Au niveau politique, à suivre également la montée de l’extrême droite un peu partout dans le monde. Là ça bouge. Avec des effets concrets sur nos vies d’ici à quelques années. Mais pour le reste on se rendort. Nous nous trouvons en plein dans le début de la fin d’un cycle de hausse. Nous nous cherchons. Le marché ne sait pas où aller.

Nous sommes le 8 janvier et je ne suis pas loin de penser que le reste de l’année sera à peu près pareil à ce que nous avons vécu depuis le 1er janvier. Avec en bourse tout et rien, avec des annonces qui se contredisent, avec des intervenants qui paniquent et qui piaffent d’enthousiasme une heure plus tard…. On ne sait pas on ne sait plus. D’ailleurs a-t-on déjà su ?

Pour ceux qui sont encore en vacances restez-y ! Ou adonnez-vous à tout autre chose que de suivre les infos. Nous vivons sur du has been et il n’y aucune nouvelle ruée sur l’or qui pointe à l’horizon. En fait c’est beaucoup trop calme. Vivement qu’il se passe quelque chose sinon je risque de m’endormir.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
amet, vel, ut non Praesent sit libero. commodo