Tous les articles taggués Espagne

BNS: enfin!

Alors non je ne rejoins absolument pas la grogne qui s’écrit partout. Je suis d’accord en revanche pour décrier l’action de la BNS. Mais pas pour les mêmes motifs que tous ceux qui crient au loup depuis hier. La BNS, par son patron Jordan, aurait dû agir bien plus vite! Et elle aurait pu le faire depuis au moins un an.

Ce taux plancher, même s’il a été judicieux de l’introduire, n’a fait que fausser l’état de l’économie. Nous n’avions plus de monnaie. Nous avions adopté l’Euro par procuration, perdant ainsi toute indépendance. N’importe quel idiot aurait pu travailler à la BNS depuis 3 ans. Il suffisait de veiller au cours de 1.20 et de presser la touche « print » lorsque c’était nécessaire. Et là, depuis hier, je crois pouvoir dire que je suis fier et rassuré de voir que la BNS reprend son indépendance et que nous, les Suisses, pouvons à nouveau être fiers de pouvoir compter sur notre franc. Et pan dans les gencives. Je salue le courage.

Alors oui peut-être va-t-on souffrir un peu. M. Hayek, au lieu de faire 400% de marge sur certaines montres, devra se contenter de 360% pour lire l’heure. C’est terrible je sais. Terrible. Le suicide menace j’en suis conscient. Mais on arrête de se foutre de la gueule du peuple ou bien???? Lire la suite →

Le train roule à nouveau!

| Billet invité |  Les corbeaux peuvent déchanter et se préparer à passer l’hiver sereinement. Le crash tant redouté ne se produit pas. Comme quoi, il est parfois judicieux de ne pas toujours écouter celles et ceux qui nous prédisent la fin imminente du capitalisme, ou alors les brillants analystes qui nous récitent l’histoire d’octobre 1989. La petite correction observée sur les marchés, qui réagissent uniquement aux résultats d’entreprises jugés décevants par les uns et très encourageants pour les autres, ne représente rien d’autre qu’une merveilleuse occasion d’entrer sur les marchés. Les actions sont bon marché. Le cycle haussier n’est de loin pas terminée. Et même si les marchés devaient tôt ou tard corriger fortement, ce ne serait rien d’autre qu’une chance supplémentaire pour compléter gaiement sa liste d’achats.

N’écoutez pas les oiseaux de mauvais augure. N’écoutez pas ceux qui recommandent la prudence. N’écoutez pas non plus les financiers qui vous présentent des produits compliqués ou qui ne jugent que par les hedge funds. Rien ne rapportera autant que les actions ces prochaines années. La crise sévissant en Europe n’a pas encore touché le fond. La branche automobile s’apprête à souffrir énormément, malheureusement surtout en France. Quant aux États-Unis, le marché immobilier est reparti. La machine se relance, certes à un rythme quelque peu péclotant, mais la locomotive roule à nouveau! Ni le nom du prochain président, ni le très hypothétique fiscal cliff de fin d’année n’y changeront quoi que ce soit. Lire la suite →

Casillas, gardien héroïque de Madrid

Bien loin de notre ami Saint Iker, c’est un autre galactique, Alberto Casillas, qui a défendu héroïquement les portes de son établissement durant les violentes émeutes de ce début de semaine à Madrid.  « On a assisté à un excès policier. Je suis pour le respect de la loi mais au dessus de la loi, il y a l’humanité. J’ai fait ce que j’avais à faire, c’est tout ». Chapeau bas Monsieur Casillas !

Voir la suite ou ce qui se passe quand on fait ce que l’on a à faire…

Dire ne suffit pas toujours…

| Billet invité | Même Paul Jorion, et ce n’est pas le seul, semble convenir d’un constat: bien que la prise de conscience soit définie et les remèdes proposés, rien ne change. P. Jorion a l’immense mérite de d’en rendre compte et d’en tirer les conclusions. Il adaptera progressivement le moyen de communication qu’il a utilisé jusqu’à présent, se rendant compte que cela ne suffit pas. Puissent les Grands de ce monde avoir cette capacité-là, eux qui sont sclérosés dans leurs certitudes mortifiantes et sans avenir.

La crise européenne continue son chemin de croix. Aujourd’hui, c’est l’Espagne qui tombe. Demain ce sera l’Italie, et après-demain ce sera la France. M. Hollande aura l’immense privilège d’être aux commandes d’un peuple qui a vu en lui la personne capable de gérer une crise et un engluement sans précédent. On verra ça… Reste que toute l’énergie déployée depuis 2008 n’a servi qu’à une seule chose: retarder l’inéluctable. Une balle ne peut rebondir que si elle tape le sol. La crise européenne n’a pas touché le fond. Nous y allons. Les dirigeants ont délibérément choisi d’agir en parfaits politiciens: en promettant des choses impossibles. Lire la suite →

La danse du croque-mort

| Billet invité |   Rien ne sert de vous presser. Au rythme où vont les choses, l’Europe et les États-Unis s’acheminent non pas vers un risque d’inflation, mais de déflation. Les banques centrales sont prêtes à lancer le prochain quantitative easing, soit le fameux QE3, si besoin. Les signaux proviennent de partout à présent. Même le FMI a décidé d’en faire sa chaleureuse promotion de l’été. Et B. Obama ne s’en plaindra pas. Un peu de stabilité à la veille des élections américaines sera la bienvenue. C’est pourquoi la bourse sera bonne cet automne. Les Européens sont suffisamment critiqués par oncle Sam pour risquer de les agacer plus qu’il n’en faut.

Je parlais de déflation. Il ne peut en être autrement. Les politiques d’austérité lancées ne peuvent mener qu’à cela: une baisse généralisée des prix. En lançant une énième impression de monnaie sensée tout résoudre (mais surtout acheter un peu de temps), le ballet des guignols qui dirigent ce monde n’en sera que plus tourbillonnant. Qui joue à chat perché? Lorsque les États sont aux abois et qu’ils ne peuvent plus se refinancer, ils font appel à leurs propres banques. Comme elles n’ont pas de sous, elles en appellent à la générosité de leur banque centrale. Et la banque centrale imprime les billets… C’est simple non? Et que se passe-t-il lorsque les banques n’ont plus assez d’argent? Elles en appellent aux États… Que du bonheur! Dans une danse macabre, chacun entretient à tour de rôle son partenaire mortuaire, en parfaite harmonie et avec la bénédiction de tout le gratin mondial des croque-morts qui laissent faire. Lire la suite →

 
mattis felis in at efficitur. id Praesent lectus et, ut