BNS: enfin!

Alors non je ne rejoins absolument pas la grogne qui s’écrit partout. Je suis d’accord en revanche pour décrier l’action de la BNS. Mais pas pour les mêmes motifs que tous ceux qui crient au loup depuis hier. La BNS, par son patron Jordan, aurait dû agir bien plus vite! Et elle aurait pu le faire depuis au moins un an.

Ce taux plancher, même s’il a été judicieux de l’introduire, n’a fait que fausser l’état de l’économie. Nous n’avions plus de monnaie. Nous avions adopté l’Euro par procuration, perdant ainsi toute indépendance. N’importe quel idiot aurait pu travailler à la BNS depuis 3 ans. Il suffisait de veiller au cours de 1.20 et de presser la touche « print » lorsque c’était nécessaire. Et là, depuis hier, je crois pouvoir dire que je suis fier et rassuré de voir que la BNS reprend son indépendance et que nous, les Suisses, pouvons à nouveau être fiers de pouvoir compter sur notre franc. Et pan dans les gencives. Je salue le courage.

Alors oui peut-être va-t-on souffrir un peu. M. Hayek, au lieu de faire 400% de marge sur certaines montres, devra se contenter de 360% pour lire l’heure. C’est terrible je sais. Terrible. Le suicide menace j’en suis conscient. Mais on arrête de se foutre de la gueule du peuple ou bien????

Juste retour en arrière disais-je. Je le dis depuis la naissance de l’ECU. Une monnaie de singe qui s’est transformée en une autre monnaie de singe désignée EURO. L’euro n’a aucun avenir et je martèle cette opinion depuis 20 ans. Depuis 3 ans sur ce blog. Une monnaie digne d’une république bananière.

Maintenant j’en appelle à votre mémoire. Il y a 30 ans, nous les Suisses, possédions déjà un franc très fort par rapport à la pesetas, au franc français ou la lire par exemple. Et notre économie se portait très bien. Nos vacances à la mer étaient bon marché. Et depuis l’introduction de l’EURO, tout nous était devenu très cher tout à coup. Heeeeuuuuu alors quoi??? C’est la Suisse qui était à côté de la plaque ou tous nos voisins?

Syndicalistes réveillez-vous! Et n’hésitez pas à réclamer la 6ème semaine de vacances. A présent, pour le prix de 5 semaines de vacances en Espagne, on nous offre à présent la 6ème. Réjouissons-nous de ce juste retour des choses.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
porta. accumsan facilisis leo sit mi, in venenatis, at