Tous les articles de Comprendre

Beurk c’est tout pourri…

Les vendanges ont été fêtées comme il se doit à Neuchâtel et par beau temps. Ça fait du bien à ce canton. Lui qui est habitué aux scandales et à faire la une des journaux pour ses errances. La bonne nouvelle, c’est que cette fois-ci il n’y a plus de place pour relater les affaires juteuses régionales tant tout va mal. L’automne s’annonce en effet tout pourri sur la planète. Ne soyez pas jaloux de grâce!! Il y en aura pour tout le monde c’est garanti.

Le pétrole? L’or? Les actions? C’est juste down tout partout. Les taux? En baisse c’est très rassurant car ils étaient très élevés ces derniers mois je trouve. Ça va nous changer la vie. Les nouvelles? D’où qu’elles viennent elles sont mauvaises. Les Chinois déraillent avec le retour de l’automne. Les Européens sont dépassés par le scandale automobile qui en cache un autre: les contrôles antipollution. Je vous explique? Alors les tests effectués le sont effectivement. Sauf que tout le monde sait que l’appareil hautement technologique ne mesure en fait rien et qu’on le chinde en même temps. Et lorsque le test décèle par miracle quelque chose, même si on a gonflé les pneus à l’extrême et que les roues tournent sans vitesse enclenchée, on s’arrange ensuite pour dire que le test est réussi tout de même. En fait, il s’avère que nos caisses à savon polluent au moins 50% de plus que ce qui est annoncé. Que ce soit moteur à essence ou diesel. Lire la suite →

Difficile de faire pire

C’est toujours ainsi que ça se passe dans le monde merveilleux du travail. Quand quelqu’un voit qu’il se passe quelque chose de pas clean dans sa boîte et qu’il le dit bien gentiment plus haut, on lui dit simplement ceci: « C’est super sympa de me dire ce que tu vois, mais prière de la fermer c’est pas tes affaires! ». Ensuite, pour le gentil employé, il a le choix de soit se la fermer grave et de continuer à faire son travail bien gentiment tel un mouton docile, ou alors de s’entêter et de taper dans la fourmilière en faisant péter la baraque. Avec la solution un, l’avantage est qu’il conserve son emploi mais doit ravaler son ego. Avec la solution deux, c’est la porte à coup sûr!

Si je parle de cela, c’est parce que j’ai déjà eu la « chance » de me retrouver dans les deux situations. Et je suis rassuré de lire que le bordel qui est en train de se passer chez VW s’apparente exactement à ce que j’ai vécu (comme tant de monde d’ailleurs). Tout ce panier de crabes savait ce qui se passait et maintenant, il conviendra de voir si tous ces braves gens voudront bien communiquer l’entier de la vérité ou s’ils conviendront ensemble de se serrer les coudes (les directions fonctionnent en général bras dessus bras dessous) et de se résoudre à ne faire tomber que quelques têtes pour ravir l’opinion publique. Lire la suite →

Et Yellen décida de lancer (à nouveau) de la poudre aux yeux

Les bourses ce matin? En forte hausse. La raison? Yellen a parlé. Elle a dit qu’elle allait peut-être faire d’ici à la fin de l’année ce qu’elle devrait faire depuis des lustres mais qu’elle ne fait jamais. Donc relever les taux US. Donc c’est youpiiiiii la joie qui transpire today sur les marchés. On fête simplement le « peut-être » et surtout le fait que Yellen y pense toujours. Il en faut peu pour être rassuré vous ne trouvez pas?

Alors si vous me le permettez je fais une rapide traduction et surtout un petit refresh. Les taux sont au plancher depuis des lustres et des QE ont été lancés partout sur la planète. Le résultat? Pas de croissance. L’Euro ne se casse pas la figure comme prévu face au dollar, malgré les promesses de la BCE. Le Japon est en déflation. Donc échec total. Ensuite il y a les commodities qui se sont méchamment rétamées et toutes les minières tirent la langue. Il y a encore 3 ans on nous parlait de l’avenir des BRICS quelqu’un s’en rappelle? Les BRICS????? Ils sont tous à l’agonie, Brésil en tête. Et je terminerai ce joyeux rappel en vous parlant de la Chine qui ne sait plus du tout où elle va, avec des poussées de fièvre non pas dans les casinos de Macao mais bien au sein même des bourses. Lire la suite →

La FIFA et VW: le meilleur reste à venir

C’est toujours comme cela que cela se passe. On soulève un lièvre qui pue. Puis on le jette en pâtée aux médias selon une bonne vieille recette maintes fois épurée. Ensuite on regarde s’agiter les charognards et on laisse mijoter le tout pendant un bout de temps. A la FIFA, c’est exactement cela qui se passe. On nous balance au compte-gouttes les infos. On démonte gentiment la cabane et l’étau se resserre autour de Blatter. Blatter reste inattaquable pour le moment. Donc on bousille tout ce qui reste autour, comme un oignon qu’on pèle. On l’isole pour mieux le croquer.

Avec VW ce sera pareil. L’action s’est rétamée propre en ordre suite aux révélations des moteurs diesel qui pollueraient un peu trop. Et maintenant place à l’enquête proprement dite, aux révélations, aux enquêtes complémentaires. Des têtes vont tomber et le scandale risque bien de ne faire que commencer. La tactique est identique. On attaque les moteurs diesel en secouant un peu le cocotier. On regarde les réactions. Et puis la suite sera lancée aux médias, en temps voulu. Tout cela est parfaitement orchestré, savamment distillé. Et les autres constructeurs tremblent de toutes leurs feuilles. C’est l’automne. Bientôt il n’y aura plus qu’à ramasser les feuilles mortes. Vous pensez sérieusement que VW est le seul constructeur qui pourrait avoir osé pougner? Lire la suite →

Waiting for… nothing!

Cette semaine est LA semaine de tous les dangers. LA semaine où tout risque de dérailler, c’est sûr. Ou pas. Soit c’est l’apocalypse et le SMI s’effondre à 17 points, soit il explose en 30 minutes à 36’427 points. Mais quelle insoutenable attente jusqu’à jeudi où Mme Yellen prendra la parole. Mais j’ai bien conscience de l’importance de l’enjeu. D’ailleurs, je bois du thé « bonne nuit » depuis une semaine tellement je ressens en moi qu’il va se passer un truc. Un truc de ouf c’est certain!

Je suis heureux de lire partout qu’on parle aussi des migrants (euh pardon, des réfugiés) qui arrivent de partout en Europe. Bientôt, on risque de devoir loger la planète entière si on continue à regarder sans jamais agir lorsqu’un drame se déroule non loin de chez nous. Manquerait plus que l’Inde se mette à nous envoyer du monde et nous devrions inventer des tentes à plusieurs étages pour loger tout le monde. Ça c’est un drame! Un drame humain. Et à force de ne rien faire où ça canarde, à force de regarder et d’attendre que tout se règle comme par magie, à force de se dire que faire la guerre ailleurs ça coûte cher, eh bien maintenant il va falloir assumer ce que nos Gouvernements ont été incapables de faire. Car maintenant, le problème, eh bien il est chez nous! Alors la faute c’est à qui qu’elle est? A Bashar le vilain ou à la planète entière qui regarde et laisse faire? Lire la suite →

 
elit. Aliquam at felis libero. fringilla quis, Curabitur