Tous les articles taggués vidéo

Gravitikea !

« I’m spinning ! »
« Stop spinning ! »

Comme un parfum de printemps…

Bonjour, nous sommes vendredi…!

Brefle, on se sent un peu moins seul dans les frémissements du grand tournant…
N’y aurait-il pas comme un petit parfum de printemps…?

Merci Paul et à très bientôt…

Stéphane Hessel / 1917-2013

Stéphane Hessel, homme lumineux, ancien résistant, déporté, diplomate, auteur d’«Indignez vous !» et grand défenseur des droits de l’homme s’est éteint dans la nuit de mardi à mercredi. Il restera à jamais un exemple d’engagement et d’espoir pour ceux qui cherchent un sens à l’aventure humaine. A nous maintenant de continuer de nous indigner mais surtout d’agir pour ne pas nous laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie. Plutôt que de longs discours, je vous propose deux vidéos pour lui rendre un hommage reconnaissant.

Quand l’Europe sauve ses Banques, qui paye ?

Les États européens se sont vus contraints les uns après les autres, moyennant des sommes astronomiques, de venir en aide aux banques pour compenser les pertes subies suite à des prêts pourris. Mais qui sont les bénéficiaires de telles opérations?
C’est en posant cette question très simple qu’Harald Schumann, essayiste en économie et  journaliste au Tagesspiegel, sillonne l’Europe. Et obtient des réponses pour le moins sidérantes. Car ceux qui ont été « sauvés » ne se trouvent pas – comme on tend à vouloir nous le faire croire – dans les pays en détresse, mais surtout en Allemagne et en France. En effet, une part importante des sommes débloquées finit dans les caisses des créanciers de ces banques sauvées. Quant aux financiers qui ont fait de mauvais investissements, ils se retrouvent protégés contre toute perte aux frais de la collectivité. Et ce contrairement aux règles de l’économie de marché. Pourquoi ? Qui encaisse l’argent ?

STOP à la spéculation sur les denrées alimentaires

Se nourrir est un droit fondamental! La cupidité des banksters étant sans limite, la spéculation sur les denrées alimentaires affame des millions d’êtres humains dans le monde. Une  grande partie de la spéculation sur les denrées alimentaires a lieu en Suisse et les plus grandes entreprises du commerce des matières premières du monde ont leur siège principal dans notre pays. Il est temps que la Suisse donne le bon exemple et s’engage également pour une interdiction au niveau internationale.

Dites STOP en signant et en faisant signer l’initiative sur www.solidar.ch. Si vous vivez ailleurs, n’hésitez pas à diffuser cette vidéo qu’UBS et les autres bandits de grand chemin aimeraient faire interdire…