Tous les articles taggués Suisse

Immobilier: pourquoi tout reste trop cher

Alors je suis chanceux car j’ai la chance de pouvoir travailler en montagne. Et de là-haut, je dispose d’une vue d’aigle sur une bonne partie de la Suisse. Le paysage? Merci pour lui il reste magnifique. Et il suffit de contourner Lausanne en voiture pour n’apercevoir que des grues. Ça construit absolument partout. Même où l’on ne devrait jamais rien construire. Mais les investisseurs disposent de tant de cash et parallèlement de placements qui ne rapportent plus rien, qu’ils sont prêts à plus ou moins payer n’importe quel prix pour construire des immeubles locatifs à peu près n’importe où. Les transactions se concluent en un temps record et les surenchères fréquentes. Tout le monde veut en même temps obtenir le même projet! Car les assurances et surtout les instituts de prévoyance sont aux abois. Si désespérés que si l’on devait leur proposer la construction d’un château médiéval en plein milieu du lac de Neuchâtel et qu’on leur dise que les personnages de Disney sont bien vivants et qu’ils souhaitent louer tout cela très cher, je ne suis pas certain que certains acteurs complètement ahuris par l’originalité du projet rejetteraient d’entrée cette proposition farfelue.

Au niveau du résidentiel il faut se méfier. Ça marche toujours et encore bien de ce côté-là. Même si les prix ont tendance à baisser un peu. Les taux bas continuent d’aider les privés à se lancer dans la grande aventure de devenir propriétaire. Et dans certaines régions comme le Valais, il y a maintenant pléthore d’objets sur le marché. So be careful… Lire la suite →

Alors l’euro… ben c’est l’euro…

1.03. C’est le cours EUR/CHF. Et ce cours illustre bien que rien ne va. Ça ne fait que descendre et le trend continue de tanguer méchamment vers la parité. Alors bien sûr il reste la Grèce (ah bon?) qui reste un sujet soi-disant brûlant. Varoufakis vocifère tant et plus et les Grandes Pontes de notre monde ne cessent de crier au loup. Mais à force de crier, qui écoute encore? Cela fait tant de temps qui rien ne se passe, que des solutions de bricolage sont avancées à moins cinq… juste avant que tout ne s’effondre. Un peu lorsque Goldorak intervenait pour sauver la planète bleue alors tout espoir était perdu.

Et maintenant c’est du côté des castagnettes que le monde s’est tourné. Podemos confirme ce que Syrisa est devenu. Un empêcheur furieux de tourner en rond qu’on essaie par tous les moyens de calmer, de castrer, de faire taire. Mais ça ne marchera pas. Car la machine est lancée et petit à petit, aux quatre coins de l’Europe, de petits feux de camp sont allumés. Certes ce ne sont que de minuscules flammettes pour l’instant. Mais lorsqu’elles se rejoindront, nous assisterons alors à un grand feu d’artifice. Lire la suite →

Plus on dit rien, plus c’est le bordel

Rageant pour certains. Enervant pour d’autres. Mais la vérité? C’est qu’on s’en balance complètement. La croissance aux USA on s’en fiche complètement. Toujours la même rengaine au printemps. On nous dit que c’est à cause de l’hiver qu’elle n’a pas degelé. Ensuite comme d’habitude avec les USA, tout est simplement manipulé. On nous dit ce qu’on veut nous dire. Point barre. Donc ne vous fiez pas à ces chiffres qui ne veulent juste rien dire.

Ensuite nous avons eu la FED. Qui comme d’habitude ne dit rien. Juste rien. On en sait au moins autant qu’avant, et les prédictions sont aussi précises que celui qui arrive à nous affirmer que le 34 mai prochain il fera très exactement 12.7 degrés à Evolène à 7h12 le matin. Mais seulement s’il ne pleut pas.

Et là très honnêtement je me poile un max. Car rien n’a changé. Absolument RIEN DU TOUT! De l’économie réelle, du chômage, de l’endettement des Etats, que ce soit aux States ou en Europe, on s’en fout complètement. La seule chose qui compte, c’est ce que font les banques centrales. Et pour le moment, les taux broutent les algues au fond des océans et les billets sont crachés par des geysers un peu partout. Donc no souci. On attend que l’orage passe, on serre les fesses. Les marchés ne peuvent s’effondrer dans ces conditions-là. Car si les banques centrales cessent leur action, ce qui n’est pas pour demain ni après-demain, c’est tout le système qui s’en va brouter les algues… Lire la suite →

Pour une fois que Juncker dit ce qu’il pense

Les Espagnols ne sont pas sortis de l’auberge. Pour une fois, Juncker ne fait pas dans la dentelle et il a raison. La situation espagnole n’est de loin pas réglée, en référence au taux de chômage qui demeure abominable. Juncker met en garde encore le peuple espagnol et rejoint l’avis que j’avais déjà partagé dans un précédent billet. Podemos? Podemos est mort. Les vaines paroles émises jusqu’à présent par son leader charismatique Iglesias appartiennent déjà à l’Histoire. Il n’y a qu’à voir Tsipras, qui a promis, et qui fait exactement le contraire de ce qu’il avait annoncé à son peuple.

Bien malin est celui qui prédira ce qui se passera cette année. Car pour le moment, nous continuons à vivre dans une économie sous perfusion, avec des emprunts émis à taux zéro, avec aucune alternative de placements autre que les actions. Les caisses de pensions suisses vont déguster. Et le problème ne fait que débuter. Actives dans l’immobilier pour la plupart, elles voient également leurs revenus s’effriter au vu des rendements immobiliers qui s’affaiblissent. Pourquoi? Quoiqu’on en dise, les prix descendent. Les experts ont beau vociférer tant et plus, en nous balançant que tout va bien. Mais la vérité est tout autre. Les prix continuent de chuter et nous assistons à une dégringolade, certes assez lente, top down. Même l’arc lémanique est touché, de plus en plus, et les propriétaires se voient contraints de réduire leurs prétentions de rendement sur nombre d’objets. Lire la suite →

BCE : objectif 2019

Benoit Coeuré, membre du directoire de la BCE, l’a lâché à Davos. Bien sûr rien n’est précis. Mais il a déjà annoncé que la BCE pourrait étendre son QE au-delà de 2016. Et ce sera le cas. Car je pense qu’à fin 2016, rien ne sera réglé dans la zone Euro. Comment les gouvernements pourraient-ils entreprendre en quelque 16 mois ce qu’ils n’ont pas réussi à entreprendre en 6 ans??? Faut juste pas rêver. Ou bien je rêve vous dites? Sans rire. Merkel a beau rappeler que le QE ne doit pas empêcher les réformes. Mais elle sait déjà que rien ne sera entrepris. La seule chose que tout ce beau monde attend, c’est le retour de l’inflation. Tout le monde rêve encore au retour de l’inflation pour régler le problème du fardeau de la dette.

Ainsi pouvons-nous compter sur plusieurs facteurs qui ne vont pas bouger ces prochaines années et sur lesquels nous pouvons compter. Des taux à zéro, zéro faillite de banque, un euro en baisse, des bourses européennes en hausse et… malheureusement un chômage en zone euro toujours très stable.

Donc on a acheté du temps. Pour ne pas sombrer. Pour mieux attendre. Parce que nos politiques n’ont aucun courage. A force de vouloir faire plaisir à tout le monde, c’est toujours ainsi que ça se termine. On finit par prendre des mesures qui n’en sont pas. Ça c’est aussi une constante sur laquelle vous pouvez compter. Lire la suite →

 
adipiscing elit. Sed leo. nunc neque. ut elementum eget accumsan Nullam