Watch out: rendements en hausse!

La BCE ne bouge pas ses taux. La FED les monte. C’est le résumé et le parallèle qu’on peut tirer de la journée d’hier. Il est intéressant de constater que le resserrement de la politique américaine influe sur les rendements obligataires dans leur ensemble. A l’unisson, les rendements se tendent à nouveau ce matin, poursuivant ainsi le mouvement amorcé grâce à… Mr Cameron et le Brexit. Et les rendements se tendent aussi en Europe. Les Suisses sont connus pour être en général les derniers à suivre le mouvement, un peu dans tout, sauf pour creuser des tunnels. On aime bien prendre notre temps, et en général, nous vivons peu de crises majeures ou d’euphories exubérantes. L’avenir de rendement se veut radieux pour les investisseurs… qui ne possèdent aucune obligation en portefeuille! Il y aura en effet beaucoup de bonnes affaires à réaliser ces prochaines années au vu de la kyrielle d’emprunts à taux 0 qui ont été émis ces dernières années. Vous les paierez avec toute belle décote, n’encaisserez aucun intérêt durant toute la durée, donc aucun impôt à payer. Et à l’échéance, le capital vous sera reversé plein pot. Et toujours aucun revenu à déclarer. Donc merci merci merci à tous les grands argentiers du monde de nous avoir offert durant si longtemps des taux pareils. Vous aurez ainsi contribué à priver vos Etats membres de substantielles rentrées fiscales pendant au moins les 10 prochaines années.

La Suisse se situe juste en-dessous de zéro au niveau du rendement des obligations de la Confédération à 10 ans. Juste en-dessous. Nous entrons dans une nouvelle ère à présent et ce changement tant attendu va bouleverser la planète entière ces prochaines années. Tous ceux qui ont recherché les safe heaven durant toutes ces années ont choisi de se faire plumer en recevant des rendements dérisoires, ou pire, en payant des rendements pour être rassurés de revoir leur pèze à la fin! Et à présent, les pertes seront « encaissées » une deuxième fois car ceux qui déteignent des titres obligataires ne pourront plus les vendre, sous peine de devoir se résoudre à passer un bouillon en capital.

Rester cash durant une si longue période est extrêmement frustrant, et je sais de quoi je parle car je suis devenu aussi fou que vous. Au bout d’un moment, c’est comme quand vous vous trouvez devant une fille nue que vous désirez, c’est impossible de résister. Et on commet la bêtise de croquer le fruit défendu… ou de plonger dans les marchés parce qu’on ne supporte plus l’immobilisme. Le temps est pourtant venu de lâcher les chevaux et de faire votre choix sur la longue liste des emprunts émis ces dernières années qu’il conviendra de ressortir d’ici à quelques années (oui je sais encore attendre c’est pas facile de lire ça….). Donc beaucoup de bonnes affaires straight ahead. Et en attendant, qui l’eut cru, c’est le grand retour des financières dans les portefeuilles, toujours avec Porsche bien entendu. Celui qui a acheté UBS en 2009 a doublé sa mise… Et reste la maxime ultime de tout ce petit carrousel que tout le monde semble oublier lorsque ça secoue. Et le mot est PATIENCE, vertu oubliée et qu’on jette à la poubelle dès que l’incertitude règne. A enseigner et à rappeler dans chaque cours d’économie!


Commentaires

0 réponse à “Watch out: rendements en hausse!”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *