Plus on monte, moins c’est plus clair

On peut penser ce que l’on veut mais c’est ainsi. Un ballon de foot réagit complètement différemment suivant la surface du terrain. Du foot sur synthétique n’est pas du foot, sauf pour ceux qui savent jouer à chérie-chérie. Pour les maladroits comme moi, la balle rebondit beaucoup trop haut. Mais il y a pire encore lorsqu’un copain effectue une passe en profondeur. Déjà que je n’avance plus et que c’est difficile sur un terrain normal, je ne vous parle pas d’un synthétique. Pour faire simple, la balle ne s’arrête jamais… Ça nous fait au moins courir mais comme c’est frustrant en même temps.

Si je vous parle de foot, c’est parce que je me réjouis énormément de la reprise du championnat suisse dans 10 jours seulement. Ce que je ne sais pas encore, c’est si les joueurs seront autorisés à jouer avec des patins à glace. Sur un synthétique ça pourrait donner quelque chose de vraiment drôle. Cela permettrait peut-être aux joueurs d’obtenir une meilleure visibilité aussi car à n’en pas douter même le Washington Post en parlerait. Quant au championnat de Ligue Nationale A (je sais je deviens gentiment périmé comme ceux qui sont encore sur Facebook), il sera à n’en pas douter hyper passionnant, avec un champion déjà désigné. Trop cool en Suisse le foot, surtout par un bon -10 degrés et plus aucun enjeu, si ce n’est peut-être la dernière place.

Toujours en parlant de Ligue A, moi je trouverais très bien qu’UBS et CS inscrivent une équipe pour la saison prochaine pour remplacer les cancres de la Ligue. L’une se traite à 13.00 tout rond, l’autre à 12.30. On voit tout de suite que même si l’une et l’autre gagnent à nouveau un peu d’argent, la confiance est VRAIMENT revenue. UBS se traite au même cours qu’il y a pile 10 ans, APRES la crise, alors que presque toutes les autres actions sont montées au ciel. J’étais content de lire qu’Axel Weber ne pense pas fusionner avec Deutsche Bank au vu « des nombreux procès en cours ». On est tous rassurés le mec il est super visionnaire. Je lis également que son CEO semble décidé à vouloir continuer de travailler. Je suis rassuré encore. J’encourage d’ailleurs ses patrons à le rémunérer davantage et pour une bonne raison. En fait, devenir CEO d’une banque comme celle-là, on pense que c’est LE graal d’une vie. On pense que les candidats se bousculent pour enfin gagner des millions. Je pense tout le contraire. Moi je pense que si les CEO gagnent autant, c’est simplement parce qu’il faut être à peu près inconscient, ou très bête, pour accepter un job tout pourri comme celui-là. Donc il faut mettre le prix. Non pas pour le talent. Mais juste pour avoir quelqu’un de suffisamment désespéré qui accepte de gérer une bande d’abrutis ingérables pour les plus intelligents, et pour accepter de gérer les autres qui sont déprimés. Soyons donc reconnaissants. La concentration de richesses n’est peut-être pas si négative que cela. Un jour je vous parlerai des assureurs c’est promis. Je les apprécie tout autant pour le talent qu’ils déploient à vous vendre des « risques ».

Les marchés sont comme une balle magique en ce moment. Sauf que la balle ne redescend jamais. Pour le moment. Depuis le 21 décembre, ils montent à l’unisson. Il n’y a toujours pas de paroi fleurie à la frontière du Mexique, ni churos, ni de bureaux allumés dans la Capitale du monde, ni BREXIT, ni de démission du roi de Versailles. En clair on monte sur rien, malgré les incertitudes, et même Renault continue de vendre des bagnoles alors que leur ex patron est toujours en taule. Les Chinois et Ricains discutent toujours. Semble-t-il. Ça nous suffit pour aller bien. Surtout lorsqu’on voit les rendements qui sont toujours aussi élevés et qui sursautent de temps à autre tel un escargot en plein effort.

On peut encore s’angoisser de constater que la croissance en Europe se dégonfle déjà. M. Draghi, après avoir sauvé le système en pompant du fric à tout-va, doit déjà se demander comment il va faire cette fois-ci. Certes il n’y a pas de crise mais pour le reste, on en reste à avancer à la vitesse… d’un match de Ligue A sur synthétique avec des joueurs qui jouent en pantalon de ski. Ce qui m’interpelle dans tout cela, c’est le cas Trump quand Mueller sortira du bois. Soit ce mec n’a rien dans son sac, ou pas assez pour faire vaciller le The King, soit ce sera le tremblement de terre qui va bouleverser la planète. Si les bourses devaient dévisser, ce ne sera pas en raison de l’économie, même si on arrive peut-être bien au début de la fin d’un cycle. Différents éléments me disent que c’est le cas. Apple, Netflix et tant d’autres, après avoir bouffé le marché durant des années, n’ont plus la croissance leur permettant de justifier leur valorisation. Donc c’est simple. La seule solution qu’il leur reste pour générer du chiffre, c’est de monter les prix. Et ils les monteront jusqu’au point de non-retour, c’est-à-dire jusqu’à ce que vous et moi prendrons conscience qu’on se fait tordre comme un vieux chiffon.

Il y a un côté de moi qui espère sincèrement que Trump ne chute pas. Car si ce mec doit vraiment tomber, il y a fort à parier que les effets collatéraux seront nombreux, et que personne ne sait encore qui ils sont, ni leur ampleur. Si les marchés se déglinguent, ce sera à cause de cela. Je me rappelle à moi-même que je n’ai jamais vécu un crash annoncé à l’avance. Lors de chaque crise, seules quelques personnes perçoivent les signes et prédisent correctement les crashs. Mais ce qu’elles ne prédisent jamais, c’est le moment exact où cela se produira. Ensuite on fait mine de ne pas bien comprendre, on ne veut pas voir, on se dit que ce n’est qu’un tout petit sale moment à passer. Et au fil des semaines la pelote se déroule… se déroule… et c’est trop tard. Je ne sais qu’une chose, c’est que l’on vivra cela, avec des gens et des articles qui nous diront que ce n’est pas si grave, que ce n’est rien, etc. Ce d’autant plus que cette fois il existe une bonne raison à cela. Nous sommes habitués à voir les marchés hauts depuis 10 ans et on y a pris goût ! Qui voudra comprendre en quelques heures que tout à coup la prise a été réellement tirée ?

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
mi, ut elit. Nullam elit. odio in dolor felis felis sem,