On débute sérieusement cette nouvelle année ou bien?

La plupart des acteurs financiers s’empiffrent encore de chocolats et de champagne. Eh bien ils ont tort car les marchés ne les ont pas attendus pour grimper, encore et encore, tirés par les financières qui sont complètement déchaînées. Ah oui et jeu de mots trop facile je l’avoue, en Suisse on chaîne aussi ces jours… Les automobilistes coincés jeudi sur l’A1 sur 30 kilomètres autour de Zürich derrière des dizaines de camions qui ne bougent plus peuvent témoigner du temps qu’ils ont pour admirer le paysage enneigé. Ok elle était facile… Reste que ces foutus marchés s’envolent depuis la reprise, tirés qu’ils sont par les banques qui anticipent un joyeux retour de manivelle: le retour annoncé de la dérégulation totale. Voilà qui va nous ravir, et moi le premier. Enfin ce casino infernal qui décide de se reprendre et peut-être enfin le début de l’euphorie. Depuis le temps que je le dis, depuis le temps que je l’attends cette période-là… Peut-être en a-t-on eu les prémisses. Ou pas. C’est tout dire, même Deutsche Bank monte, comme UBS et CS.

Vous souhaitez un titre pour partir en vacances cet été? Meyer Burger. Ils viennent d’achever leur augmentation mammouth de capital. Les banques ont en plus décidé jusqu’en 2019 d’être gentilles avec cette entreprise enfin délestée de son « charismatique » patron qui a failli mener ce fleuron technologique à la ruine en se montrant aussi doué en investissements que ma fille de 4 ans à qui on demanderait de faire une conférence sur les derniers produits structurés à la mode. C’est un achat. C’est risqué. Et si vous vous montrez patients, ce que je l’avoue est rare de nos jours car votre banquier vous proposera de prendre les profits à fin février déjà, conservez le titre quelques années. Votre prochain Cayenne ne vous coûtera pas un franc, options comprises. Reste que le placement est osé, et qu’il faut avoir conscience que le Cayenne promis peut très bien aussi se transformer en vélo tout simple, sans batterie.

Ensuite vous avez Trump. Et Trump se fout de tout ce qui existe et j’adore ça! Les ptits copains de la CIA ne seront pas ses ptits copains. Il utilisera leurs rapports pour allumer sa cheminée. Assange se voit tout à coup offrir un plein soutien et pourquoi pas, devenir le nouveau directeur du renseignement US. Ça serait cool tout cela pas vrai? Un vrai rebelle à la tête de la pieuvre. Ensuite, Donald est en train d’inciter tout gentiment chaque entreprise qui aurait « l’intelligence » de penser se développer ailleurs qu’aux States à bien réfléchir. Ford vient de réfléchir « adéquatement » et d’autres le feront aussi. Les nouvelles Ford n’auront pas de chapeau mexicain sur le toit.

Ensuite on parle encore Brexit. C’est promis, tout sera terminé avec l’Europe entre 2020 et 2070. L’économie british? Ben voilà. Encore un truc que personne n’aurait osé prédire. Elle se porte très bien, de mieux en mieux, il y a du job pour tout le monde et les voitures se vendent comme des ptits pains. Donc en 2017, allez j’ose…. Ciel bleu droit devant?

 


Commentaires

0 réponse à “On débute sérieusement cette nouvelle année ou bien?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *