EUR/$…. ça fait bobo

Le plan s’intitule selon les dires d’économistes reconnus et en termes savants: « la nouvelle théorie économique ». J’adore cette rhétorique pompeuse et je me poile en lisant cela. En termes plus cool, « la nouvelle théorie économique » s’intitule plutôt en français basique la « théorie du largage de pèze par hélicoptère à la population ». L’idée fait son chemin même si le directoire de la BCE réfute pour le moment complètement cette idée. Et si les grands savants de la BCE réfutent l’idée, cela n’a rien à voir avec le principe même. Cela indique simplement qu’ils ne sont pas du tout d’accord entre eux et que certains politiques agissent en coulisse pour leur dire « arrêtez de vous foutre de notre gueule, votre idée à la con risque de nous enlever de l’électorat si on vous soutient ». Voilà qui est dit. Donc les sacs à billets remplis à rabord livrés avec le lait du matin, vous pouvez oublier pour le moment… Enfin peut-être…

Peut-être parce que rien ne se passe comme prévu. Je scrute encore et toujours la paire atlantique EUR/$ et suite au discours de Yellen, ça ne va pas mieux. L’euro se renforce face au dollar. On est à 1.1358 ce matin. Pas bon du tout pour les exportations européennes… même pas bon du tout. Les Américains craignent comme la peste le ralentissement économique et notre Mère à tous pense qu’il faut continuer à se montrer prudent. C’est juste ce qu’elle dit. Son regard se tourne naturellement vers la Chine (mais elle ne le dit pas publiquement) lorsqu’elle exprime ses craintes. Personne ne sait ce qu’il se passe là-bas. Les chiffres sont bidouillés et ceux qui pourraient être communiqués ne le sont pas. Donc Yellen continue de naviguer à vue, de semaine en semaine.

Côté chiffres c’est le calme plat. Donc si vous prévoyez de vous prendre quelques jours off pour aller cueillir des jonquilles dans le Jura, vous pouvez sans autre vous détendre. Ces marchés ne font rien et tout est parfaitement calme. Un jour on monte un peu, et le suivant on descend un peu. Tout est parfaitement ennuyant à souhait. La seule nouvelle positive que je peux retenir de ces deux dernières semaines, c’est qu’Apple sort enfin un téléphone adapté aux petites mains fines de l’employé de bureau que je suis. Ainsi puis-je envisager de troquer mon vieux 4S contre un téléphone qui ne nécessite pas forcément un sac à main pour le transport ou une veste avec des poches XXL. Vous voyez où on en est? Les cycliques poursuivent leur lente descente. Novartis atteint les 70, venant de 100. A 40 ce sera un achat. Même chose pour Roche qui cote au prix de 2013 et qui dans une moindre mesure s’effiloche de semaine en semaine. Les banques continuent également de se faire laminer. Bientôt ce sera gratuit pour tout le monde. Aucun achat n’est à entreprendre sur le secteur car leurs cartothèques sont pleines de plaintes coûteuses à traiter qui vont durer au moins jusqu’en 2072.

Autant vous dire qu’on s’ennuie sec sur les marchés en ce moment et je ne vois pas vraiment ce qui pourrait les faire évoluer ces prochains temps. D’ailleurs et vu l’apathie généralisée, je me demande même si je ne vais pas profiter de ce temps où il ne se passe strictement rien pour prendre congé tout le mois de juin afin d’aller assister à la naissance des baleineaux sur la côte sud australienne. Et à mon retour en juillet, je reprendrai les indices tels que je les aurai laissés. Le SMI était à 8000 points à fin janvier. On est à 7800 ce matin. Mais quelle excitation…

 

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
ut Praesent Donec quis, ut nec id consequat.