En mode « panique psychothérapeutique »…

Les marchés actuels, c’est un peu comme le singe que vous enfermez affamé dans une cage en verre et que vous lui mettez un régime de banane de l’autre côté du verre… Il deviendra fou en 38 secondes. Ensuite, vous lui bougez le régime de banane et le mettez juste en-dessus de sa cage en verre. Las pour lui, il n’a aucune prise pour l’attraper non plus. Donc il devient encore plus fou. Les marchés, à l’heure actuelle, ont absolument tout du singe débile. Sauf que les marchés, ils ne font pas de grimaces et ne piaillent pas.

Tout n’est que foutaise actuellement et plus rien n’est corrélé. Les marchés se disloquent et n’agissent plus de concert. Il y a des singes qui paniquent et d’autres pas. Il y a des singes qui font monter les marchés en Europe pendant que d’autres les font baisser en Asie ou aux States. Surement encore un problème de bananes qui ne se pèlent pas de la même manière ou qui nourrissent différemment le consommateur. En fait je ne sais pas. Sortir une logique de ce que nous vivons actuellement reviendrait à vouloir analyser le comportement d’un primate à qui on obligerait de suivre une psychothérapie. Autant dire pas grand-chose au final.

Les faits sont là. Tout est déréglé et les messages contradictoires sont légion. La même nouvelle est interprétée d’une manière et deux heures plus tard interprétée de son contraire. On devient fou! Comme un singe hilare qui, 30 secondes plus tard se met à hurler sans raison particulière.

C’est bizarre car je n’ai pas encore lu ni Roubini ni Faber ces jours-ci. Ces deux personnages, je me permets de le rappeler, nous annoncent la fin du monde depuis 7 ans, et que les marchés s’écrouleront dans d’atroces souffrances. Peut-être le signe que les marchés vont s’effondrer un de ces quatre tout de même. Car à force d’être à côté de la plaque depuis si longtemps et que tout se passe exactement le contraire de leurs prédictions, peut-être auront-ils raison un jour. Sauf bien entendu si maintenant ils devaient nous annoncer que les marchés vont enfin monter. Ce serait le bouquet! M’enfin… quand on a un ego surdimensionné, autant s’asseoir un jour chez un psy… Et inviter tous les traders à assister au disséquage de leur mental. Une psychothérapie de groupe pour tous les traders? Peut-être encore une piste à envisager. Seul hic: il n’y a pas assez de psys pour soigner tout le monde donc on oublie vite cette fausse bonne idée.

Mais là ça fait trop je le reconnais. Les moteurs diesel qui polluent (ah bon?) et les constructeurs qui se font démonter, les matières premières qui sont à la cave, les actions qui montent à gauche et baissent à droite durant le même jour, des fous qui sont font péter un peu partout sur la planète, des réfugiés qui colonisent l’Europe, reconnaissez que ça fait beaucoup. Manquerait plus qu’on nous parle de la… dette! Un sujet dont on ne parle pas et qui reviendra très vite se mêler au festin.

A quelques points près, le SMI est de retour au niveau de l’an dernier à pareille époque. On fait du surplace. On ne sait plus où on va. Voulez-vous une bonne nouvelle pour terminer ce billet? La neige est de retour en Suisse. Ça c’est du réel. Alors posez vos journaux et éteignez internet. Et allez profiter de ce plaisir simple, de la beauté des paysages. C’est la meilleure des thérapies à suivre pour le moment et vous savez quoi? C’est gratuit. Et le plaisir que vous en retirerez ne se mesure pas sur un chart! Profitez bien et à très vite.

 

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
dictum mi, mattis dolor quis sit leo. ut non suscipit libero. quis,