Les chiffres qui plombent

Peu de texte pour une fois mais des chiffres. Hier j’écrivais un billet qui traitait de la problématique des pays émergents. L’Indonésie, le Brésil, la Turquie sont asphyxiés par l’inflation et des devises qui dévissent, et je ne parle pas du Venezuela. La livre turque a perdu 16% par rapport au franc suisse depuis le début de l’année. Le real 18. Les taux directeurs en Turquie frisent les 18% aussi. Et cette nuit le couperet est tombé quant à l’Argentine…

Le peso a perdu 25% contre dollar et l’inflation s’élève exactement à ce même pourcentage. Le Fonds monétaire international vient de lâcher une enveloppe de 50 milliards de dollars pour éviter un collapse. L’Argentine est donc sauvée et a déjà pris rendez-vous pour dans 10 ans, si tout va bien. Un grand classique pour ce pays malheureusement, sauf que dans 10 ans, Messi sera à la retraite. En revanche et la question reste ouverte, comment l’Argentine fera-t-elle pour rembourser?

Quant aux bourses elles n’aiment pas cela. Donc ce sera sell-off today et mieux vaut éteindre ses écrans plutôt que d’angoisser en regardant la chose que l’on voit si on allume Bloomberg: la couleur rouge.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
Aenean vel, quis, Praesent eget id, felis risus. mi, non