C’est VOTRE problème!

On peut faire comme on veut. Les bourses mondiales sont dirigées par les Etats-Unis. Quel scoop pas vrai je suis mort de rire… Alors que rien ne semble pouvoir toucher durablement les bourses mondiales, que tout est sous contrôle, que le mètre cube en Corée se tient tranquille (pour le moment), voilà qu’un tout « petit » grain de sable vient troubler la fête. Et ce tout petit grain de sable, c’est le dollar. Ah bon? Les Ricains veulent le dévaluer davantage? Je n’ai cesse de le répéter encore et encore, la vraie valeur du dollar, c’est ZERO! Le dollar perd des plumes, toujours davantage, avec des phases où il se maintient à un niveau stable. Mais sur le long terme, le dollar et si vous l’empilez à la maison, il vous servira tout au plus comme allume-feu. Du vulgaire papier. C’est à Davos que les States rappellent à ceux qui l’auraient oublié cette fameuse maxime: « le dollar, c’est notre monnaie, c’est votre problème ». Gravez-vous ça dans un coin de la tête. Et si vous n’êtes pas d’accord avec moi, que celui qui me trouve un seul argument valable lève la main. Un pays qui n’a court qu’au seul endettement pour survivre, c’est un pays en faillite. Et Trump a décidé d’en remettre une couche avec sa fameuse réorganisation fiscale. Il faut bien la financer quelque part non?

Donc les choses se compliquent un petit peu. L’Euro devient à nouveau trop fort et la course à la dévaluation reprend de la vigueur. Il était temps car on s’emmerde un peu à regarder tous ces marchés monter même si ceux qui sont dedans se font plein de pognon. Donc le dollar se casse la figure et ça fait peur à tout le monde. Donc si inflation en Europe, donc si croissance vraiment constatée, Draghi il monte comment ses taux s’il ne veut pas pénaliser les exportations européennes? Et dans le même temps, ce sont les Etats-Unis qui vont réussir à monter un peu les leurs. Il faut bien faire preuve de bonne volonté pour attirer ceux… qui décident de financer le train de vie d’un pays en faillite.

Trump est un fou. Mais il n’est pas plus fou que ses prédécesseurs. Il fait exactement la même chose qu’eux. Il endette encore plus le pays, fait baisser le dollar, pour permettre de financer les économies d’impôts qu’il octroie de l’autre côté. C’est aussi simple que cela. La seule chose qu’a besoin de Trump, par rapport aux autres présidents, c’est de pouvoir s’amuser davantage. Peut-être qu’à Davos, pour se passer le temps, on pourrait lui prêter un ratracq pour aller s’amuser dans la neige.

Les marchés toussotent. Ils prennent en compte cette nouvelle donnée qui inquiètera le temps qu’il faudra. Cela durera quelques semaines, le temps que le dollar descende encore un peu pour se stabiliser quelque part. Ensuite il restera à nouveau tranquille pour quelque temps, laissant aux autres le temps d’adapter ce qui doit l’être. Laisser le temps aux banques centrales de couvrir leurs fesses. Laisser le temps aux entreprises d’adapter leurs grilles de prix. Laisser le temps aux cambistes (ça existe encore ce métier?) de couvrir leurs positions. Et ensuite on fera comme s’il ne s’était rien passer, jusqu’à la prochaine fois.

Ah et dernière chose: l’or monte. C’est dingue, car lorsqu’on touche aux monnaies, aux déséquilibres commerciaux, l’or monte. Pas le Bitcoin. L’or. Toute petite preuve qu’on oublie un peu trop vite, lorsque tout va bien, que l’or reste le seul actif tangible mesurable sur Terre, complètement indépendant de tout. En temps de crise, c’est-à-dire à la prochaine crise qui sera MAJEURE, nous reparlerons beaucoup de cet actif.


Commentaires

0 réponse à “C’est VOTRE problème!”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *