Le non-event de la FED

C’était comme d’habitude. Yellen a parlé et n’a plus ou moins rien dit. Si ce n’est qu’une hausse massive de taux est à prévoir « un jour », qui s’élèvera à au moins 0.0001%. Donc une hausse très marquée qui changera à coup sûr notre quotidien. Les jonquilles ne seront plus jamais jaunes et les crocus pousseront dorénavant sur les arbres.

Du côté des Grecs, tout continue d’aller pour le mieux. Il semble désormais établi que la communication soit leur point fort. Varoufakis continue de s’exprimer très responsablement via les médias en fustigeant ses homologues européens. C’est normal. C’est toujours plus facile de balancer tout ce qu’on a envie de dire lorsqu’on n’a personne en face. Et ensuite, un jour, bientôt, il se retrouvera devant son pote Wolffang et comme par magie, il lui jurera que ce qu’il a dit n’est pas ce qu’il a dit. Que le journaliste était nul et qu’il n’avait rien compris à ses déclarations.

La bourse? Elle évolue comme un quadra en crise qui se remet en question. Un jour il se dit qu’il va changer de femme, et le jour suivant il se dit qu’il est quand même bien à la maison. En clair la bourse ne fait rien. Elle se cherche. Et prédire son avenir dans le temps est un exercice aussi périlleux que de prévoir la température exacte à Zinal demain matin à 5h47, côté est d’un mazot.

Inutile d’en rajouter plus. Ce serait nous faire perdre notre temps. Les « experts » ne savent d’ailleurs plus où ils en sont lorsqu’ils s’amusent à prédire le prix du pétrole. Je terminerai ce bref billet en vous annonçant LA nouvelle qui, j’en suis sûr, changera votre quotidien. C’est signé avec la Poste. Zalando vous livrera dorénavant vos paquets en soirée si vous le souhaitez.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
libero id commodo odio nec vulputate, felis nunc facilisis eleifend ipsum suscipit