Ether… Bitcoin… Blockchain…Pancakes et j’en passe

Selon les milieux spécialisés qui sont super informés, il conviendrait de ne pas hésiter: absolument investir dans une monnaie psychédélique qui peu à peu trouve sa place dans les portefeuilles. Les Hedgefund s’en emparent. D’autres brokers proposent des « produits » qui utilisent ces… monnaies. Puisqu’il s’agit semble-t-il de monnaies… Quant à moi je n’y comprends simplement rien à tout ce foutoir. Je ne sais ni à quoi ça sert, ni comment ça fonctionne, ni qui tire les ficèles de ces « produits ». Et que personne ne vienne me demander comment cela fonctionne puisque je n’y comprends rien. La seule chose que je comprenne, c’est qu’en investissant en bourse, vous perdez votre temps. L’ether, rien que lui, vient de prendre 6000% en une année. Quelle belle affaire pour celui qui a eu le courage d’investir dans cette poule aux œufs d’or.

Inutile pour moi d’en rajouter quant à ces monnaies, puisque je ne comprends pas comment cela fonctionne. Et ne comptez pas sur moi non plus pour vous recommander d’adhérer à ce « truc » même si peut-être une quantité phénoménale de fric peut être faite en très peu de temps. Ceci reste d’ailleurs une règle de base que j’ai apprise étant tout jeune banquier: « n’achète que ce que tu connais et ce que tu comprends! » Ce conseil m’accompagne depuis toujours et c’est ce qui m’a permis de ne pas tomber dans la bulle internet de l’an 2000. Car je n’y comprenais rien à toutes ces sociétés qui fleurissaient à gauche et à droite, ni ne comprenais ce qu’elles faisaient vraiment. En même temps je dois me faire une raison: je ne figurerai jamais dans le magazine Bilan des 300 plus riches de Suisse.

Un titre appelle un commentaire de ma part: Vestas. Cette entreprise danoise vient de corriger massivement en raison du marché américain. Trump ne compte plus subventionner les entreprises qui livrent des turbines. Et comme le marché américain représente le 40% du chiffre d’affaires de cette entreprise, le titre s’est effondré. Comparé à août il a perdu 50% de sa valeur. Reste que les turbines fonctionnent, que les éoliennes fleurissent un peu partout, que cette entreprise danoise doit juste prendre un peu de temps pour s’adapter à cette nouvelle donne. C’est un achat. Reste à guetter le rebond qui tôt ou tard se manifestera, et à prendre le train en marche. Même si Vestas ne fera jamais aussi bien que le bitcoin…

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
8ab66cea4474db379b461349c84ecab3XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX