Plus je regarde en arrière, moins je vois devant

Comme il est bon de s’extasier dans la vie n’est-ce pas? Ça fait un bien fout et ça nous rend simplement de bonne humeur. Devrais-je l’être aujourd’hui en regardant la performance du Dow Jones hier soir? Alors oui je devrais être IMMENSEMENT impressionné de constater qu’il a quasiment augmenté de 4% en une seule séance. La raison? Y a un mec de la Fed qui s’est exprimé. Un tout bon gars. Et il a dit que la hausse des taux tant attendue par tout le monde n’aurait pas forcément lieu en septembre déjà. Tiens donc, il semble que la Chine fasse peur. Et ce bon monsieur de la Fed a dit également qu’il était très loin de penser à qu’il faille à l’avenir penser à soutenir… davantage l’économie américaine. Qu’elle allait tout bien en fait.

Tout est donc parfait. Je traduis? Les Américains pètent de chiasse, comme lorsque vous vous retrouvez au sommet des troncs à Europapark et que vous allez vous élancer sur le toboggan. La Chine fait épouvantablement peur et la Fed craint comme la peste que si elle continue de dérailler, l’impact en Amérique sera beaucoup plus sérieux qu’on ne le pense. Donc pas question de remonter les taux. Pas question de prendre le moindre risque pour l’instant. Et en disant que la Fed n’envisage rien de plus pour soutenir son économie, cela veut dire hors langue de bois qu’ils ne pensent plus qu’à ça!

La Chine, ne l’oublions pas, c’est aussi un pays qui est dirigé par une bande de joyeux copains qui font la pluie et le beau temps. S’ils venaient tout à coup de décider de modifier certaines règles, ou lois, ou à imposer des prix sur tout un tas de produits, des quotas, ce serait une catastrophe pour… les autres! C’est comme ça le communisme. On contrôle absolument tout. Et on peut décider d’absolument tout n’importe quand. Dorénavant, il nous faudra vivre avec cette incertitude-là.

La réaction du Dow Jones hier soir reste en soit complètement disproportionnée. On dirait qu’on a perdu la tête. Juste par qu’un mec de la Fed a dit que l’argent continuerait d’être gratuit et que d’après lui, tout va bien et qu’il n’y a qu’à continuer ainsi.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
porta. quis, dictum commodo amet, nunc Phasellus