Comme dirait ma fille, la saoule avec ce Donald…

Là tout de suite immédiatement, je dirais qu’il est temps de passer à autre chose que d’écouter le grand fou de la Maison blanche s’égosiller sur Twitter à dire tout ce qu’il pense sur tout et rien. Manquerait plus qu’il se mette à poster sur Bookface des photos craquantes de ses animaux de compagnie, s’il en a bien entendu. Theresa et Donald Trump forment un beau couple et le moins que je puisse écrire, c’est qu’on va bien rire ces prochaines années. Avec eux, spectacle garanti et profitez-en, c’est gratuit.

Les marchés ne font strictement rien. On se balade depuis quelques jours en faisant un petit pas en arrière et ensuite un petit pas en avant. On attend Trump. On attend quoi en fait? Aucune idée. Mais on attend. A croire que Notre président à tous va influencer le cours de l’Histoire en un week-end. Tout au plus prendra-t-il les nouvelles mesures de sa nouvelle chambre à coucher afin de savoir si son lit entre dans la pièce… Connaissant l’ego démesuré du bonhomme, cela doit être une préoccupation majeure de l’instant.

Voilà c’est déjà tout. Il n’y a juste rien à dire pour le moment et il serait vain d’épiloguer davantage. Les marchés ne font rien. A Davos il fait toujours froid. Mon pain bio coûte toujours CHF 4.50 et le prix du diesel dans le Jura s’élève à CHF 1.52. Excellent week-end dans la neige profitez-en.

 


Commentaires

0 réponse à “Comme dirait ma fille, la saoule avec ce Donald…”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *