A qui perd… perd!

La loi de l’attraction a toujours été un sujet hyper fascinant. Jamais expliquée scientifiquement, jamais prouvée, et pourtant ça marche. Vous nourrissez des pensées négatives sans arrêt, êtes proche de la déprime totale, vous n’attirerez que des éléments qui vous pourriront votre quotidien. À l’inverse, vous décidez de vivre vos journées dans le respect de vos valeurs, traitez vos relations avec amour et considération, vous vous attirerez des personnes attentionnées dont le contact vous nourrira.

Notez bien qu’il ne s’agit pas seulement de nourrir des pensées positives pour qu’un jour votre jardin rempli de ronces et de mauvaises herbes se transforme comme par magie en terrain de foot bichonné façon Wembley. Penser c’est bien. Ensuite il faut mettre de l’énergie de se lever de sa chaise pour que quelque chose se passe. Rien ne sert donc de faire la grasse mat tous les jours en espérant que les choses changent d’elles-mêmes. Le jus d’orange frais, même si on en rêve, n’arrivera jamais tout seul dans votre chambre à coucher!

Ce qui se passe en Chine actuellement illustre exactement ces propos. Quand on fait n’importe quoi, quand on bousille l’environnement, quand on laisse des pétards géants sans surveillance et qu’on s’en fout, eh bien ça finit par péter. Et la bourse fonctionne pareil à présent car tout s’enchaîne comme par magie. Avec des bourrasques de vents contraires qui ont fini par se lever et qui contaminent la planète entière. En clair, plus rien de fonctionne actuellement. Les marchés sont en train de corriger sous l’effet de l’illusion d’optique qui nous aveugle depuis tant d’années. Même la Chine n’y arrive plus. On nous a toujours dit que les montagnes de réserves de change accumulées représentaient pourtant une assurance tout risque. Alors c’est peut-être vrai. Mais je n’en vois pas les effets pour le moment. Un peu comme AIG à l’époque des subprime qui aurait dû être à même de sauver les banques du monde entier. Et au final ça a donné quoi? Ils n’étaient même plus capables de laisser leur nom sur le maillot de Manchester United.

Les bourses mondiales font du grand sur place cette fois-ci. Ça corrige absolument partout. Le Dow Jones ne fait plus rien depuis une année. Les titres à potentiel exponentiel comme Twitter, qui valait je le rappelle $ 75.00 à fin 2013, cote à $ 26.00 à présent, soit à son prix d’émission. Je m’amuse aussi à relire les premiers articles de presse lorsque les marchés chinois ont commencé à dévisser. Cela ne pouvait pas être grave car il ne s’agissait « que » de la Chine. Et que la bourse chinoise n’est rien en soit comparée au reste du monde. « Tout à fait Thierry » qu’il nous disait l’ami Rolland! Mais c’est vrai que la Chine ce n’est pas grand-chose. Un peu la taille de l’Islande en fait…

Et de grâce qu’on ne me parle plus de la BCE, de la BOJ et de la FED. Vous savez quoi? Ils ont tiré toutes leurs cartouches et naviguent à vue. Ils n’ont aucune idée de la marche à suivre. Comme vous et moi, ils se contentent de lire les journaux et établissement des communiqués de presse alambiqués qui occupent bien leurs économistes. Alors pour un bon moment je le crois, c’est vol de nuit pour tout le monde. Prenez votre repas, buvez un bon verre de rouge et roupillez! Il n’y a rien d’autre à faire.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
commodo Praesent mattis tristique accumsan dolor. sem,