Le championnat-folie de la dévaluation compétitive reprend ses droits

Le foot revient à la une des médias car les championnats européens reprennent gentiment leurs droits. Les championnats anglais et allemands tiendront le haut du pavé comme d’habitude. Tout comme le championnat suisse d’ailleurs… je rigole. Mieux vaut saisir son macramé plutôt que d’assister à notre championnat pousse-ballon où les candidats au titre seront nombreux cette année. Alors il y aura Bâle. Et après Bâle il y aura Bâle. Donc comme ils gagnent tout le temps moi je pense qu’on devrait les intégrer dans une nouvelle ligue où ils pourraient jouer tout seul contre eux-mêmes…

Mais il est un autre championnat qui se joue sur le plan mondial actuellement. Et contrairement aux championnats de foot, ce dernier sort du lot car il ne se termine JAMAIS!! Jamais de champion, jamais de coupe, jamais de fête avec les supporters. Ce championnat? C’est la dévaluation des monnaies. Et là c’est chacun mon tour qui se met à jongler avec un ballon. Ce matin, c’est la Chine qui dévalue sa monnaie. Et pan dans les gencives. Coup franc en pleine lucarne. Le gardien n’en revient pas, comme les bourses qui dévissent. Avec des titres comme VW ou Swatch qui se ramassent une cacahouète en pleine figure.

Dans ce match-là, entre les pays et leurs monnaies respectives, je n’ai aucune idée qui gagnera. C’est en fait un peu comme la FIFA qui enquête sur elle-même et qui ne sait plus comment clore l’enquête de l’enquête. On tourne en rond. « Ah tu dévalues? Eh ben attends donc un peu que je m’y mette un peu ». Et là le message des Chinois est on ne peut plus clair. Ils ne veulent plus toujours devoir se résoudre à placer un mur pour contrer les coups-francs. A présent, ce sont eux qui souhaitent tirer les coups-francs!

On n’a pas fini de rire. Alors moi dans un excès d’optimisme, je trouve qu’au final on devrait tout mettre ce bordel à zéro et revenir au troc. Ça économiserait beaucoup d’énergie et surtout les salaires des gens qui bossent dans les banques centrales.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
ut libero consectetur dapibus dolor. leo quis,