Bonnes vacances !

| Billet invité | Les Suisses peuvent se réjouir. Les vacances d’été qui s’annoncent seront peut-être les dernières sous leur forme actuelle. Dans un an, les pays du sud de l’Europe auront peut-être été emportés par la tempête financière. Peut-être devra-t-on se munir à nouveau de lires, de pesetas et qui sait, de francs français !

Même si personne ne peut se réjouir du chaos qui s’annonce, les Suisses en profiteront (une fois de plus). Leurs vacances redeviendront très bon marché, comme avant l’introduction de la monnaie unique. Seul bémol : nos voisins deviendront encore plus démunis qu’ils ne le sont. Dans quel état d’esprit nous accueilleront-ils ?

Il n’y a qu’à observer ce qui se passe dans les banques grecques et espagnoles. C’est la débandade. Aucune banque ne survit durablement au retrait de toute son épargne et plus grave, d’une confiance zéro. Les premiers mouvements de masse pourraient bien naître très bientôt. Si les gens ne peuvent plus rien retirer au guichet, une seule étincelle et tout s’embrase à la vitesse du feu sous un effet de foehn.

Les trois mois qui s’annoncent seront cruciaux. Plusieurs sommets politiques auront lieu. De ceux-ci je n’attends que deux initiatives. La première, ce sera la volonté affichée et officielle de favoriser la croissance. Les leaders européens s’abstiendront bien de dire quelles mesures concrètes ils mettront en place. Normal, il n’en existe pas. Les marchés deviendront encore plus chahutés qu’ils ne le sont aujourd’hui et ensuite, comme par magie, ce sera au tour de la BCE d’entrer dans la danse et de calmer tout le monde en inondant encore une fois le marché de liquidités : le fameux QE3 (même s’il est déguisé) dont je parle depuis février dernier.

Ensuite place à l’espoir et à la réjouissance. On oubliera l’Europe pour le reste de l’année et tout le monde se concentrera sur les élections américaines. On y parlera espoir, croissance, création d’emplois, amélioration des conditions sociales, concurrence plus juste. Cela nous changera. Durant quelque temps, le sourire et les yeux pétillants remplaceront les moues creuses et désabusées.


Commentaires

0 réponse à “Bonnes vacances !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *