Après Halloween, on voit tout en noir

Je tiens à vous rassurer tout de suite: aucun mort par écrasement n’est encore à signaler! C’est une très bonne nouvelle. Car dès aujourd’hui, c’est la Grande Débilité qui s’invite dans notre programme. Sauf qu’au contraire des Américains qui se sont empiffrés de dinde toute la nuit après avoir roulé 4’200 km pour aller chez maman et papa, les Européens n’ont pas congé. D’ici à quelques heures, les Américains vont prendre leur pick-up et s’engouffrer frénétiquement dans les magasins afin de profiter des soldes offertes durant le Black Friday, véritable phénomène de mode qui lance outre Atlantique officiellement les ventes de Noël. Enfin c’est selon. Il paraîtrait qu’il est encore plus agréable de rester chez soi dorénavant. Rien de plus facile avec l’avènement d’internet que de tout commander depuis son canapé. J’imagine l’Américain, assis dans son fauteuil, souris dans une main, litre de Coca et Cheeseburger dans l’autre, le clavier plein de moutarde… Comme ça doit être agréable.

En Europe, en Suisse (eh oui la Suisse n’est toujours membre de rien du tout), on s’essaie aussi au Black Friday depuis quelques années. Aucune idée si ça marchera. Car nous les Suisses, hier soir on était couché tôt et aujourd’hui on est tous au boulot. Donc mis à part si le Conseil Fédéral ordonne au pays de s’arrêter de bosser ET d’aller dévaliser les magasins, je ne vois pas bien comment cela fonctionnera chez nous. Reste peut-être les petits malins qui se connecteront sur internet depuis leur lieu de travail et qui feront leur shopping. Amazon adorera cela et promis il n’en dira rien à votre patron. Car en Suisse vous savez c’est pas comme ailleurs. C’est interdit de nous fliquer sur notre pc donc absolument rien à craindre.

Halloween est une connerie sans nom qui n’a jamais pris chez nous. On verra ce qu’il en est pour le White Friday, vu qu’il va neiger dès ce soir. Reste que si vous devez vraiment faire des affaires, comme acheter un nouvel iPhone en « réserve » au cas où celui que vous auriez gèlerait dans la neige, ça peut être le bon plan. Reste qu’en Occident nous possédons déjà à peu près tout, avec beaucoup d’inutile. Donc se risquer à acheter 3-4 télés à bon prix, ou 2-3 Opel (debleu les offres qu’ils font), risque aussi de déclencher une visite chez votre banquier. Le risque de trop acheter? Il faudra peut-être bousiller le jardin et construire une halle de stockage.

Dans les grandes nouvelles du jour c’est assez simple dans les faits. Il ne se passe rien. Mis à part qu’à chaque fois que vous cliquez sur un site web, une pub géante du Black Friday vous pète à la figure. Il semblerrait encore d’après une étude dont les auteurs sont aussi connus que moi, il semblerait que l’être humain serait en train « de se perdre ». Je ne sais pas très bien ce que tout cela veut bien dire mais la seule chose que j’y vois, c’est que si chacun d’entre nous se met à la mode USA concernant la bêtise des achats, alors là le mec il fait très fort. Nous atteignons le sommet de la connerie. Et nos magasins, pourtant bien suisses, exploitent à fond le fameux slogan qui dit à peu près ça: « Achetez beaucoup et vous serez heureux ». Si seulement tout cela était vrai.

Pour ce week-end, je vous souhaite d’éteindre votre portable et de contempler la neige qui tombera. Ça fait tout aussi de bien au moral que de débouler ventre à terre dans un magasin bondé et ça ne trouera pas votre portemonnaie.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
6808dc14e90af726090e1e271d142fb6]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]