L’avenir c’est vraiment les Bitcoins ? Et taux à zéro pour tout le monde

Les marchés sont ainsi. Ils continuent de pousser depuis le 21 décembre et rien ne semble vouloir les arrêter. Personne n’a jamais su ce qu’il s’était passé le 21 décembre mais soudainement, certainement pour une raison hautement scientifique que j’ignore, il y en a sur cette Terre qui ont décidé que la baisse c’était terminé. Depuis on vit un conte de fée. Absolument tout monte, sauf deux banques qui peinent à suivre le char. Je vous laisse deviner lesquelles. Mais qu’on se rassure. Personne n’est à même de lire leur bilan ni d’interpréter les chiffres qu’elles publient. Ils font ce qu’ils veulent, publient ce qu’ils veulent, provisionnent ce qu’ils veulent. Personne n’y comprend rien de toute façon.

L’histoire drôle de ces derniers jours c’est cette histoire de Bitcoins qui ont disparu. CHF 190 millions. Le mec est mort et soi-disant il a été enterré avec son mot de passe. Et maintenant, on dit que les 190 millions ils n’existent plus. Il existe des thérapeutes qui parlent aux morts. Ce serait intéressant qu’ils puissent converser avec ce monsieur je pense que ça pourrait rassurer ceux qui ont « investi » dans cette monnaie du futur.

L’autre sujet qui préoccupe c’est le ralentissement économique. Il se généralise et le commerce pétouille. L’Allemagne toussote, la France s’enlise avec le Roi qui dirige le pays et l’autre Roi qui s’est marié à Versailles. Mais promis, il a presque tout payé avec sa Mastercard. Mais il semble qu’il en avait deux. Donc l’Europe est à l’arrêt complet. L’Italie est en récession. L’Europe ça ne marche pas et ça ne marchera jamais. Et l’Euro est mort. Je disais déjà cela en 1997 alors que cette monnaie s’appelait encore ECU. M. Draghi ne pourra PAS remonter ses taux c’est impossible. Déjà parce que rien ne fonctionne et que l’endettement continue de croître, mais surtout parce que la FED n’aura d’autre choix que de revoir complètement sa politique monétaire d’ici à très vite.

M. Trump de par ses singeries a mis une pagaille monstre. Bien plus que ce que l’on croit. Les USA vont vivre quelques années avec une économique peut-être pas en récession, mais avec une croissance digne d’une tortue centenaire. Powell ne pourra plus monter ses taux (déjà que je répète depuis des années qui si les taux devaient remonter un jour, ils ne remonteraient plus jamais bien haut). A quand le prochain stimulus ? On parie sur une baisse de taux pour fin 2019 déjà ? Ce serait drôle s’il devait en arriver à cette conclusion. Parce que s’il en arrive là, je ne vois pas bien comment Draghi pourrait envisager une « normalisation » de sa politique monétaire. La BNS ? Prise en étau. L’épargnant suisse n’est pas prêt de revoir ce que l’on appelle encore dans une banque « des intérêts ». Dommage. Ça rapportait encore un peu d’impôts à la Confédération avec l’impôt anticipé. Peut-être là également une adaptation à faire dans les futures déclarations fiscales….

Que dire au niveau des monnaies ? Il ne se passe juste rien, si ce n’est le couple euro-dollar qui se casse la figure, un peu comme M. Mourinho qui préfère les terrains de foot aux patinoires.

Je terminerai ainsi en vous partageant le plus stupide pari que je n’aie jamais pris, au risque de me ridiculiser (mais comme je m’en fiche c’est bien égal). Je pense que les marchés montent car ils anticipent un prochain revirement complet de la politique monétaire américaine. La FED va devoir stimuler une économie anémique en peut-être baissant ses taux… et en faisant encore davantage gonfler son bilan ? Les actions sont et restent les seuls assets qui rapportent quelque chose et cela fait 10 ans que cela dure. Il serait temps qu’on s’en rende enfin compte.

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
Curabitur quis, felis eget facilisis dolor lectus non massa venenatis vulputate, ipsum