W? Ou retour du bear market…

Cela fait longtemps que je me pose cette question. Et je crois qu’il est temps de me la reposer. Est-ce que le marché, qui monte depuis 5 ans, prendra la configuration d’un W? Ou est-on déjà entré dans un bear market?

Depuis 5 ans, la hausse des marchés est due en grande partie aux banques centrales… je corrige… grâce à la FED. Et dans une autre mesure aux taux zéro qui favorisent le levier. Et depuis longtemps, je me demande ce qu’il adviendra lorsque la FED délaissera les marchés en leur disant: « Maintenant débrouillez-vous tout seul et advienne que pourra ». On en est peut-être là. On se trouve peut-être à ce moment charnière. Ce fameux moment où la perfusion est retirée. Ce moment où l’économie doit justifier par elle seule la fabuleuse valorisation des marchés. Ça va se dégonfler? Ou pas? L’économie peut-elle prendre ce relais-là?

En fait peut-être que oui. Et en même temps peut-être pas suffisamment pour justifier des valorisations pareilles. Donc oui ça pourrait bien secouer ces prochains temps et j’en fais mon pari. Les valeurs sensibles à la conjoncture ont déjà corrigé à la baisse et poursuivent leur mouvement. Un bon exemple est Volkswagen qui encaisse des bénéfices record et qui a surfé sur la vague de la croissance ces dernières années. Le cours de l’action? De retour aux niveaux d’il y a pile 2 ans. En baisse de plus de 20% depuis son sommet.

Dans un billet précédent, j’évoquais les titres du luxe. A présent le mastodonte VW. Et voyez les SMC. Elles souffrent aussi.

La question reste ouverte pour moi et je vois 2 scénarios possibles:

  1. Sans le soutien des banques centrales, les marchés sont en train de corriger car les valeurs sont simplement trop élevées. La hausse se poursuivra ensuite sur ces bases-là car le bull market n’a pas dit son dernier mot.
  2. Nous sommes entrés dans une période de bear market car les banques centrales ont joué leur va-tout et l’économie, quoiqu’on en dise, ne va pas bien du tout. Rappelons que la croissance américaine n’est que du vent et qu’elle est aussi réelle que les seins de Pamela Anderson.

Alors faites vos jeux. Et vous savez de quel côté des investisseurs je me trouve. Car en ce moment, vous avez soit ceux qui sont totalement investis (ceux-là croient que le SMI finira tôt ou tard à 10’000 points et restent de toute façon long), ou soit ceux qui sont sortis depuis un bon bout de temps et qui attendent patiemment leur heure avant de revenir dans le marché.


Commentaires

0 réponse à “W? Ou retour du bear market…”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *