Après la déprime… l’euphorie!

Ces marchés sont dingues. Après l’épisode grec qui n’en finit plus (c’est comme les Simpson ça ne s’arrête jamais), après la grosse déprime des marchés, nous voici au gré des dernières statistiques américaines revenus avec des chiffres teintés de vert. Cette bourse, c’est juste chiant. Ou plutôt aussi intéressant que d’étudier la reproduction des fourmis rouges au Gabon. On s’emmerde grave sur les places boursières.

A présent les toutes dernières prévisions du gratin financier puisque je suis régulièrement invité à écouter les oracles. En tout simple, c’est vol de nuit sur à peu près tout! Sans rire. La bourse? Aucune idée. Les taux? Aucune idée. Le pétrole? Alors le baril oscillera entre 20 et 150 dollars dans les 12 prochains mois. La croissance? On la prendra comme elle vient. Le dollar? Le dollar? Vous dites le dollar? Alors oui il continuera d’évoluer mais on ne sait pas comment.

En clair, il ne se passe absolument rien. Rien du tout. Et c’est ennuyeux à mourir…

Aucun commentaire pour l'instant.

Vous souhaitez réagir? Laissez un commentaire!

 
Aliquam facilisis quis, venenatis id, dolor mattis leo. Donec