Archives pour août, 2020

C’est cher comment ? Plutôt pas cher…

Billet détonnant pour une fois réjouissez-vous ! Il se passe plein de trucs intéressants depuis quelques semaines, pas comme chez Disney qui traîne la patte en voyant ses parcs désertés, pour autant qu’ils ne soient pas fermés tout simplement. La première chose à dire, c’est que les marchés boursiers se portent très bien. Le Nasdaq cartonne à des niveaux qui donnent le vertige et beaucoup pensent que le terme de « bulle » doit être utilisé, comme en 2000. La seule différence, c’est que l’essentiel de la hausse est conditionné par l’évolution de Apple & co. Et que les GAFAM cartonnent à un point qu’on se dit que ce n’est pas possible. On se souvient encore, ou pas, de l’euphorie qu’avait suscité le passage des 1’000 milliards de capitalisation boursière d’Apple. On se disait que ce n’était pas possible, que l’iPhone c’était juste une histoire qui traîne en longueur faute d’innovation majeure. Apple aujourd’hui ? C’est 1’750 milliards de capitalisation boursière… et ça continue de monter. La différence avec l’an 2000 ? C’est que les GAFAM sont hyper rentables et qu’elles continuent d’engranger des profits phénoménaux. Le Nasdaq est-il trop haut ? La réponse est non car les profits suivent et continuent leur ascension. En 2000 ? Tout ce qui se terminait par .com ne gagnait pas un copeck….

Autre sujet complètement détonnant mais pas étonnant: la tenue du dollar. C’est simple à décrire car il glisse aussi vite que Cuche sur le Lauberhorn à l’époque. Je me rappelle d’un bouquin écrit par Myret Zaki sur le Dieu dollar. A l’époque, ses propos sur la monnaie du monde avaient détonné car elle avait osé prédire que l’objectif de cours du dollar s’élevait à zéro. Oui vous avez bien lu: zéro. Et c’est exactement ce qu’il se passe. Le dollar plonge littéralement et ça ne va pas s’arrêter de sitôt. Les États-Unis sont en train de concocter la 237ème version d’un plan de relance qui sera financé par… roulement de tambour… la dette ! Et qui dit dette dit Tresor qui devra émettre des bonds qui ne rapporteront rien. Et qui achètera cette dette qui ne rapporte plus rien ? Certainement pas la FED… meuh non ils ne font jamais ça eux. Sauf s’ils le décident. Il suffit d’imprimer du pognon. Et impression de monnaie = pression obligatoire à la baisse. Lire la suite →

 
Praesent leo ut lectus luctus accumsan elit. elementum