Archives pour février, 2019

On n’en sait pas plus mais ça va toujours plus haut

Que s’est-il passé ce week-end ? Les marchés asiatiques carburent à l’Isostar par intraveineuses ce n’est pas possible autrement. Alors que tout VA MAL, alors que l’Europe s’enlise dans un pot de Nutella avec une « croissance » anémique, alors qu’AUCUN accord n’a été parachevé entre la Chine et les USA, les marchés continuent de se prendre pour une fusée qui ne connaît aucun raté.

Je suis tombé par hasard sur un article de presse que j’ai trouvé intéressant. Le mec qui a pondu ça explique par A + B qu’en fait, les taux ne remonteront plus jamais. Tiens donc ! Peut-être qu’à présent, après 10 ans de QE, on s’autorise enfin à penser et à dire ouvertement que c’est l’échec total. Alors oui le système a été sauvé par les banques centrales. Mais c’est à peu près tout. La dette a continué de croître et je suis très angoissé de lire que la dette des entreprises américaines représente à présent le 47% du PIB. Trop cool car c’est historique. En clair, on est bourré aux stéroïdes anabolisants.

La dette privée est ahurissante mais elle ne fait pas oublier non plus les dettes étatiques. Pour en revenir à l’article que j’ai lu, le mec dit encore que les QE ne pourront plus jamais être arrêtés sous peine de voir le système s’effondrer. Je partage cet avis, depuis longtemps. Les banques centrales n’ont plus d’autre choix que de maintenir des taux zéro et de faire fonctionner la planche à billets. Notre modèle de « croissance » (je me tords de rire en écrivant cette aberration de mot) implique automatiquement l’augmentation de la dette. En fait et pour faire simple l’équation est la suivante : si la dette n’augmente pas constamment pour soutenir le modèle économique le système s’effondre. Et j’ajouterais encore comme condition qu’elle doit être absolument gratuite puisque plus personne ne peut non seulement rembourser quoi que ce soit, mais n’est plus en mesure non plus de payer des intérêts. Lire la suite →

Même plus besoin de promesses

Ça monte. Et ça monte. Et ça monte encore et encore. Depuis le 21 décembre ça n’en finit plus. Tout est question d’interprétation mais la bonne question à se poser, c’est pourquoi ça monte ? Depuis des semaines ce sont les promesses d’accord entre la Chine et les USA qui tirent les marchés, même si RIEN de concret n’a filtré jusqu’ici. Trop beau ! Ensuite il y a eu les résultats d’entreprises qui sont globalement excellents. Et pour finir vous avez Powell qui a finalement entendu son Président et qui a décidé de faire coucouche panier avec ses hausses successives de taux un peu trop vite annoncées.

Et maintenant qu’il n’y a plus de promesses, plus de résultats, toujours RIEN de concret entre les Etats-Unis et les Chinois, pourquoi les marchés continuent de monter ? On n’en sait rien. Il n’existe rien qui justifie la poursuite de cette hausse et pourtant ça continue. Il y en a d’autres comme moi qui parient sur une future baisse des taux US ou bien ?

En Europe pourtant rien ne se passe comme prévu. Mais ça c’est normal. Nos amis anglais vivent toujours avec une perspective à 2 jours et ne savent pas à quel prix la Guinness sera vendue if Brexit or not. L’Italie est en récession. La France souhaite construire un mur pour être séparée de l’Italie. Ah non c’est ailleurs ça. La France ? Elle piétine. Et l’Allemagne n’est qu’à deux doigts de la récession. A croire qu’il ne se vend plus aucune BMW, Mercedes ou VW. Tout en Europe est complet à l’arrêt ! Les States ? En panne sèche. Là-bas, les entreprises fusionnent entre elles à coup de dizaine de milliards de dollars. Mais ils s’en foutent complètement. Tout se finance avec de la dette à taux quasi à zéro. Lire la suite →

L’avenir c’est vraiment les Bitcoins ? Et taux à zéro pour tout le monde

Les marchés sont ainsi. Ils continuent de pousser depuis le 21 décembre et rien ne semble vouloir les arrêter. Personne n’a jamais su ce qu’il s’était passé le 21 décembre mais soudainement, certainement pour une raison hautement scientifique que j’ignore, il y en a sur cette Terre qui ont décidé que la baisse c’était terminé. Depuis on vit un conte de fée. Absolument tout monte, sauf deux banques qui peinent à suivre le char. Je vous laisse deviner lesquelles. Mais qu’on se rassure. Personne n’est à même de lire leur bilan ni d’interpréter les chiffres qu’elles publient. Ils font ce qu’ils veulent, publient ce qu’ils veulent, provisionnent ce qu’ils veulent. Personne n’y comprend rien de toute façon.

L’histoire drôle de ces derniers jours c’est cette histoire de Bitcoins qui ont disparu. CHF 190 millions. Le mec est mort et soi-disant il a été enterré avec son mot de passe. Et maintenant, on dit que les 190 millions ils n’existent plus. Il existe des thérapeutes qui parlent aux morts. Ce serait intéressant qu’ils puissent converser avec ce monsieur je pense que ça pourrait rassurer ceux qui ont « investi » dans cette monnaie du futur.

L’autre sujet qui préoccupe c’est le ralentissement économique. Il se généralise et le commerce pétouille. L’Allemagne toussote, la France s’enlise avec le Roi qui dirige le pays et l’autre Roi qui s’est marié à Versailles. Mais promis, il a presque tout payé avec sa Mastercard. Mais il semble qu’il en avait deux. Donc l’Europe est à l’arrêt complet. L’Italie est en récession. L’Europe ça ne marche pas et ça ne marchera jamais. Et l’Euro est mort. Je disais déjà cela en 1997 alors que cette monnaie s’appelait encore ECU. M. Draghi ne pourra PAS remonter ses taux c’est impossible. Déjà parce que rien ne fonctionne et que l’endettement continue de croître, mais surtout parce que la FED n’aura d’autre choix que de revoir complètement sa politique monétaire d’ici à très vite. Lire la suite →

 
consequat. ipsum amet, odio venenatis, velit, Praesent adipiscing porta. non