Archives pour décembre, 2018

Recette du n’importe quoi pour les nuls

Coup de gueule ce matin ! Mais gros le coup de gueule. A l’heure où la joyeuse rétrospective 2018 n’a pas encore vraiment débuté, force est de constater qu’on en a plein les patates de cette année. Une année marquée par des soubresauts boursiers conséquents, pour à la fin ne rien retenir. En fait, c’est comme lors d’un entretien d’embauche. Les recruteurs, tous experts en disséquassions appliquées de cv truqués, ne retiennent au final qu’une chose. L’impression générale du DERNIER candidat auditionné, et un peu de celle laissée par le premier. Celui qui a joué au sandwich n’a en principe aucune chance d’être retenu. 2018 ? On retiendra donc que Macron a été aussi brillant que François Hollande, et qu’il a fini par céder à la pression des gilets-jaunes. Quant au début de 2018 ? Je ne me rappelle de rien. Rien du tout. Raison pour laquelle je serais un piètre gestionnaire RH puisque je ne retiens que ce qui est important, avec une mémoire aux cinq dernières minutes.

Piètre cuisinier je suis également puisque je ne parviens toujours pas à régler la cuisson de mes Milanais. Ils sont soit un peu trop cuits, soit un peu trop pas assez. Peut-être ne suis-je au final bon que pour émettre une bonne recette pour les nuls. Et nul je le suis également. Complètement siroté de la tête aux pieds puisque cette année 2018 a été marquée par… Par n’importe quoi. Et comme nous avons vécu du grand n’importe quoi, je me dis que de n’avoir à peu près rien foutu en bourse n’est pas si mal. Sauf que si j’avais bossé dans une banque je me serais fait viré. On m’aurait reproché de ne pas avoir su « saisir » les opportunités du marché. Donc en bon français ça veut juste dire faire du courtage pour en faire. Lire la suite →

 
eleifend nec sed fringilla elit. commodo sem, mi, leo