Archives pour août, 2018

Fait trop chaud et les bourses semblent adorer cela

L’été passe et on suffoque. Les marchés aussi. Il y a encore 6 semaines on pensait que tout allait s’effondrer car les gros titres des journaux pointaient des indices en baisse. On est à nouveau au plus haut et tout va bien. Apple a passé les 1’000 milliards de capitalisation boursière et leurs résultats sont insolents. Facebook a subi quelques prises de bénéfice mais quoi de plus normal après les scandales qui ont fait les choux gras des journaux. On se rassure: Zuckerberg gagne encore très bien sa vie et sa boîte n’est pas en train de sombrer.

D’un autre côté vous aviez, avez, aurez encore et toujours Trump qui tweete sans arrêt et fout le feu à peu près partout. Un mec comme lui n’a juste aucune limite. Plus il gagne ou fait plier, plus il demande. Et plus il se fait des ennemis et mets une pagaille monstre, et mieux il se sent. Autant dire qu’il est en pleine forme. Il y a une année, lorsqu’il a commencé avec son bordel de guerre commerciale mondiale, tout le monde avait peur d’un effondrement des bourses. Aujourd’hui ? On respire car aucun séisme n’est survenu. Et à présent je lis quoi un peu partout ? Que la bourse va tellement trop bien qu’un crash doit forcément survenir bientôt surtout lorsqu’on sait qu’août est traditionnellement pourri – mais pas toujours – et qu’octobre approche. Ben oui on a de la mémoire ou on n’en a pas. Il y en a qui vivent encore avec le syndrome d’octobre 1987 et qui attendent que ça se reproduise. Mais pour ceux qui attendent depuis 30 ans c’est vrai que ça fait vraiment long…

Ce qui m’inquiète davantage, c’est le Brexit. Vous savez, lorsque vous avez tout négocié avec votre assureur et que vous pensez que tout est en ordre, un jour vous recevez votre proposition de police d’assurance et vous commencez à lire les petits caractères… Alors pour faire bref on n’y est pas du tout et ce n’est pas demain que Mme May va pouvoir y apposer sa griffe. Et comme plein de gens bien intentionnés type Trump l’entourent, ce n’est pas du tout gagné. Car pour eux, moins il y a d’accords, plus il y a de bordel, plus ça les amuse. Je ne vois aucun accord possible entre l’Europe et les Anglais. Et si les Anglais se déclaraient en faillite un jour ou l’autre ça donnerait quoi ??? Une sacrée pagaille assurément. C’est dingue mais je repense à un pays voisin qui après une grosse guerre s’est vu imposer une grosse somme à rembourser. On a vu ce que ça a donné de mettre un peuple à genoux et de l’humilier.

Pour le moment je vous conseille plutôt de manger des glaces (Nestlé vous remercie) et de savourer l’été. Les entreprises engrangent des bénéfices colossaux et nombre d’objectifs annuels sont relevés. L’inflation s’amuse au seuil des pâquerettes et n’a aucune envie de se prendre pour un tournesol. Les banques centrales sont donc tranquilles et M. Musk peut continuer à fabriquer ses bagnoles à la petite cuillère et à brûler son cash. On se fout de tout ça. Comme on se fout encore de savoir qui de Novartis ou de Roche vend le plus de médicaments. Tiens il se passe un truc sur Roche… Le titre a pris 20% ces 6 dernières semaines et Zur Rose continue d’avaler ses concurrents et d’étendre son empire de vente en ligne de médicaments.

 
tempus felis ultricies Lorem consequat. suscipit